Liens commerciaux

0


L’armée Zambienne occupe depuis maintenant 2 mois les territoires de Moba et Pueto dans le groupement de Molero dans la province du Tanganyika en République Démocratique du Congo (RDC). La question a été évoquée lors du 30eme conseil des ministres du Vendredi 08 Mai 2020, présidé en télé-travail par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Il ressort du compte rendu de cette réunion des ministres que la RDC va procéder au déploiement et renforcement du dispositif militaire dans les territoires de Moba et Pueto. Cette action militaire sera déclenchée par le gouvernement de la RDC pour mettre fin à la présence des militaires Zambiens en territoire congolais depuis 2 mois.










L’armée zambienne occupe près de 30 Kilomètres de la frontière à l’intérieur de la RDC et s’est installée dans le groupement de Molero.

Selon le Député national, Christian Mwando, l’élu de Moba, interrogé par Top Congo FM, cette situation crée la débandade et les habitants ont déserté les villages.

« l’affaire est partie d’un conflit frontalier avec le problème dit de filet mayan. Lorsque les militaires Zambiens ont voulu traverser la frontière congolaise, l’un de leur a été tué par les militaires congolais qui étaient sur place. De là, la Zambie a amené le renfort jusqu’à pénétrer le territoire congolais. Dès lors, l’armée zambienne a soulevé un problème de limite de frontière en revendiquant l’appartenance de cette partie du territoire congolais depuis plusieurs années et que le litige n’a jamais été réglé depuis tout ce temps », renseigne Christian Mwando, l’élu de Moba dans le Tanganyika.

Ce cadre de Ensemble pour la République recommande au gouvernement le mécanisme de négociation diplomatique en lieu et place de la réaction armée.

Josué Mfutila
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top