Liens commerciaux

0


L’acteur politique congolais Adam Bombole désapprouve la proposition du vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité Gilbert Kankonde au sujet de l’indemnisation des victimes des actes de vandalisme, causés par ceux qui protestaient contre les propositions de lois initiées par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata sur la réforme de la justice.

Dans un message publié sur son compte twitter, il estime que l’État congolais n’est pas une société d’assurances à qui incombent les indemnisations de dégâts causés par des revendications populaires.














« L’Etat congolais n’est pas une société d’assurances à qui incombent les indemnisations des sinistres et autres dégâts causés par des revendications populaires. Cependant la République à l’obligation d’assurer équitablement la sécurité et la protection de tous les citoyens », a-t-il écrit.








Le vice-premier ministre de l’intérieur et sécurité Gilbert Kankonde a, lors d’une descente effectuée jeudi 25 juin sur terrain pour constater les dégâts causés par certains Kinois lors des manifestations du mercredi dernier contre les propositions de lois initiées par Aubin Minaku et Gary Sakata, invité toutes les victimes de ces actes de vandalisme à évaluer les préjudices qu’ils ont subis pour qu’elles soient indemnisées.

Le secrétaire permenant du PPRD Emmanuel Ramazani Shadary, le journaliste Jean Marie Kasamba, le sénateur André Kimbuta Yango…figurent parmi les victimes.
Dostin Eugène Luange
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top