0


Le député national Gratien Iracan, élu de Bunia, s’est exprimé sur les événements qui ont eu lieu ce mardi aux abords du Palais du peuple à Kinshasa.
L’elu de Bunia pense qu’avec ces attaques recurantes, les députés nationaux sont en danger.

« Les Députés nationaux sont désormais exposés et courent un danger permanent. Ceci peut aboutir par un désastre, entre autre la mort d’homme » écrit-il.

Il affirme que désormais, le député n’est plus en sécurité ni chez lui ni à l’hymecycle.
« Dans nos résidences comme à l’hémicycle, nous ne sommes plus en sécurité » poursuit-il.

Et de conclure: « Autant dissoudre l’Assemblée nationale si elle n’a aucun sens! »

Cet avant-midi, des conducteurs de taxi communément appelés « Wewa » identifiés aux militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), ont manifesté devant le Palais du peuple en signe de protestation contre les propositions de loi introduites par deux députés du FCC portant sur la réforme du système judiciaire du pays.




Andy Kambale Matuku
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top