0
L'ANNÉE 2020: FAIS QUELQUE CHOSE POUR TON PAYS, LA RDC ( Tongele N ...
1. Aux politiciens congolais qui rejettent la médiocrité
Jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, leaders des partis et plateformes politiques, sociétés civiles, intellectuels, universitaires, juntistes, artistes, n’ayez pas peur, le moment d’action et de vérité pour votre pays c’est maintenant. Vous qui rejetez les mensonges et corruptions, vous qui rejetez les démagogies et les lois taillées sur mesure, c’est vous l’espoir de votre pays, la RDC. Vos efforts de dénoncer et rejeter les machinations politiques qui ne font rien pour les populations, rien pour améliorer les infrastructures socioéconomiques sauf pour se positionner et maintenir les avantages politiques, vos efforts sont louables. C’est une honte mondiale pour un grand et riche pays comme la RDC de toujours patauger et sombrer dans l’abime horrible de pauvreté et misère.
Depuis l’indépendance de ce grand pays jusqu’aujourd’hui, il y a de cela 60 ans, des Présidents de la République, des Premiers Ministres et ministres, des gouverneurs, des sénateurs, des députés nationaux et provinciaux, des ministres provinciaux, etc., se succèdent à la tête de ce pays. Mais qu’est-ce qu’ils ont fait, et qu’est-ce qu’ils font au juste ? Où partent les milliards de dollars de cuivre et cobalt de Katanga, de diamant du Kassai, de l’or de kilomoto de la Province Orientale, pendant que toutes les routes et les infrastructures de transport dans le pays sont en état de délabrement total ?  Merci à vous tous, jeunes politiciens congolais qui dénoncez tout haut les crimes socioéconomiques que les politiciens congolais commettent avec impunité. Vos questions sont pertinentes : pourquoi les camps militaires sont en état de délabrement sur toute l’étendue de la République ? Pourquoi les territoires congolais sont envahis et occupés par les pays voisins qui tuent les populations congolaises dans ces territoires occupés sans vigoureuses réactions et réponses du parlement, du sénat, et du gouvernement congolais ? Pourquoi les bâtiments administratifs, les bâtiments des hôpitaux, les bâtiments des écoles et universités sont tous en ruine dans le pays ? Où partent les milliards de dollars d’exportation des matières premières de la RDC ?
Jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, leaders des partis et plateformes politiques, sociétés civiles,  intellectuels, universitaires, juntistes, artistes, jeunes filles et jeunes garçons de la RDC, ce n’est pas suffisant de dénoncer et rejeter les politiciens véreux, les politiques du ventre et les politiques de positionnement et d’intérêt personnel que mènent les politiciens diaboliques de mauvais goût en RDC. Vous devez  passer aux actions concrètes pour stopper ces politiciens véreux et sataniques qui ne font que sucer le sang des populations en RDC.










La RDC, le pays dont vous aussi êtes les dirigeants, est dans l’abime de ruine et de misère, parce que vous, les jeunes politiciens congolais, laissez faire ces dirigeants Congolais qui ne font que des choses contre-nature pour leurs poches et intérêts égoïstes.   Par exemple : vous étiez là, et vous êtes toujours là, lorsque les dirigeants politiques sataniques de la RDC ont débloqué des millions de dollars pour amener des Chinois réaliser le programme des cinq chantiers qui n’a abouti à aucun résultat, car l’argent fut purement et simplement volé et détourné par ces politiciens congolais diaboliques, alors que ces millions de dollars pouvaient être utilisés pour employer des millions des jeunes Congolais qui chôment, meurent de faim et des maladies. Un autre exemple : vous étiez là, vous êtes toujours là, et vous avez tous vu que les dirigeants congolais ont débloqué des millions de dollars pour des maisonnettes préfabriquées, en bois ou plastiques, dont on connait maintenant la vérité des choses (argent purement détourné), au lieu d’utiliser cet argent pour lancer des entreprises de construction dans chaque Province afin d’embaucher des millions des jeunes Congolais qui chôment avec des diplômes universitaires en mains et meurent de misère.  Et il y a tant d’autres exemples où vous, les jeunes politiciens congolais qui n’acceptez pas la médiocrité, vous n’avez rien fait et ne faites rien pour stopper ces actions politiques sataniques des vols et détournements. Vous devez et devriez expliquer en ces moments-là la vérité des choses aux populations, galvaniser les populations, et initier des projets de lois pour bloquer le décaissement de ces sommes colossales de la caisse de l’Etat, sommes d’argent qui ont fini par être volées et détournées, mais vous n’avez rien fait. Ce n’est pas tard, le moment d’action, c’est maintenant.

2. L’exemple des politiciens Américains qui rejettent la médiocrité par action


Jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, leaders des partis et plateformes politiques, en RDC : suivez-vous ce qui se passe aux USA depuis le 31 Mai 2020, avec la mort injuste du Noir Américain George Floyd, et les manifestations populaires qui s’en sont suivies ?  Depuis lors, des millions des gens à travers les villes et cités américaines marchent et protestent, chaque jour, contre la brutalité policière, contre l’injustice, contre le racisme, et exigent des reformes concrètes pour remédier aux injustices systémiques dans les institutions américaines. Les protestations sont tellement massives et constantes, qu’elles sont supportées à l’extérieur de l’Amérique par des gens qui protestent dans leurs pays contre les injustices et corruptions institutionnelles. Les jeunes Américains de toutes les tribus, de toutes les races, et de tous les groupes ethniques, les intellectuels, les professeurs, les juristes, y compris des jeunes sénateurs et congressmen, des gouverneurs et leaders politiques, tous marchent et protestent dans toutes les villes américaines contre les injustices institutionnelles aux USA. Ce n’est pas tout.
Les jeunes gouverneurs, maires des villes et cités, les assemblées (provinciales) des Etats américains, sont en train de passer des lois et décrets pour abolir et radicalement réformer les institutions et systèmes injustes ancrés dans les structures de gouvernance héritée du passé américain. Eh bien, des statues des fameux leaders politiques et militaires américains du passé, ainsi que leurs noms, tombent déjà, car ils étaient comme les politiciens sataniques congolais : des injustes, des égoïstes, des démagogues, et par surcroît des racistes. Leurs statues et leurs noms qui étaient placés dans des endroits d’honneur sont en train d’être enlevés. Les drapeaux symbolisant le règne de terreur et du racisme de ces leaders politiques et militaires américains, drapeaux encore conservés par certains Etats américains comme mémoire locale/régionale, sont en train de tomber (on les fait descendre pour disparaitre à jamais du public). Un exemple : la prestigieuse université américaine du nom de Princeton, son comité d’administration (trustees) vient de décider d’enlever de l’université le nom du 28eme président américain (1913-1921), Président Woodrow Wilson, connu pour ses pensées racistes et son support pour les racistes aux USA sous sa présidence.  Un autre exemple : A Washington, DC, la population fait pression pour enlever la statue du 7ème Président américain (1829 - 1837), Andrew Jackson, statue qui est placée dans un parc pittoresque (Lafayette Park) tout juste devant et en face de la Maison Blanche, car ce président avait exploité les esclaves pour faire ses richesses. Vous, dirigeants politiques sataniques de la RDC, vous exploitez les populations congolaises pour gonfler vos comptes bancaires en RDC et à l’étranger. Vos noms seront enlevés, vos statues seront détruites, les mausolées et les monuments que vous érigez seront détruits.  Le livre d’histoire de l’humanité est là, tout ouvert devant vous, et vous refusez d’en tirer des leçons pour calibrer et recalibrer vos actions, conduites et comportements. Le prix à payer, vous le savez, mais vous faites semblant de l’ignorer. Tant mieux pour vous. Continuez à manger, boire, vous marier, vous réjouir, danser, et bomber vos comptes bancaires tant en RDC qu’à l’extérieur, mais le temps arrivera et toute cette courte joie s’évanouira en un clin d’œil. Que sert-il à quelqu’un de s’approprier toutes les richesses de la RDC s’il finira par y perdre son âme ?
Et vous, jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, vous qui rejetez la médiocrité politique en RDC, le moment d’action c’est maintenant. Vous connaissez la vérité sur la RDC, votre pays : c’est un pays dont les structures institutionnelles sont corrompues et injustes, et c’est par manque de mot qu’on peut se limiter à ces deux. Un exemple concret : lorsqu’un contenaire arrive de l’extérieur à Matadi, on dirait des mouches à la douane qui se précipitent là-dessus. C’est tout le monde à la douane qui doit trouver son compte dans le dédouanement du contenu de ce contenaire. Alors, pour une voiture d’occasion achetée à trois milles dollars au Japon, avec frais de mille dollars pour le transport maritime, qui arrive à Matadi, les déclarants à la douane demandent douze milles, quatorze milles dollars de dédouanement. Un montant exorbitant qui presque quadruple le prix d’achat et de transport. Dites-vous si ce n’est pas ça l’enfer sur terre. Un autre exemple concret : dit-on que le Président de la RDC aurait décrété que les tracteurs agricoles et d’autres instruments d’agriculture doivent passer la douane de la RDC sans facturation. Alors, tu as acheté un tracteur agricole d’occasion au Japon à mille cinq cent dollars, et tu as payé mille dollars pour le transport maritime, et le tracteur arrive à la douane de Matadi. Là, on te demande d’apporter une/des lettre(s) d’exonération du ministre d’agriculture, du ministère de l’intérieur, et/ou du ministre de commerce. Soyons sérieux : le décret présidentiel est clair, on n’a pas besoin des lettres complémentaires d’exonération de la part des ministères. C’est un tracteur agricole qui est arrivé, et par décret présidentiel, ça doit passer la douane sans facturation, point et trait. Pourquoi alors exiger des lettres d’exonération ?  La raison est la suivante : on te dit à la douane de Matadi que c’est très compliqué si pas impossible d’obtenir à temps ces lettres d’exonération, alors on te demande de donner dix milles dollars pour qu’on te fasse sortir ton tracteur.  N’est-ce pas là l’enfer sur terre ?  Votre pays, la RDC, est une terre de mensonge, tromperie, fourberie, intrigues, corruption, etc., c’est satanique ! Vous, les jeunes politiciens révoltés par la situation catastrophique de la RDC, vous devez vous lever pour sauver votre pays.
Jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, vous qui dénoncez et rejeter les politiques de médiocrité en RDC, vous devez lancer des décrets et faire voter des lois qui arrêtent les abus et rectifient les erreurs, afin que les activités puissent se dérouler normalement dans votre pays.  Si vous ne vous levez pas contre ce système inefficace et corrompu qui maintient les populations dans la misère, alors vous en êtes complices, et vous n’en sortirez pas sain et sauf, et vous en payerez le prix d’une façon ou d’une autre. Avant vous, ils étaient là, faisant la pluie et le beau temps de corruption, mais où sont-ils aujourd’hui ?  Ils sont disparus comme des fantômes sans trace. Vos populations souffrent ; elles sont violentées, abusées et extorquées par les douaniers, par les policiers, les soldats, les milices ; elles sont tuées aux frontières par les forces des pays voisins, et vous le savez très bien. Continuez à faire du cynisme, continuez à ne rien faire et prétendre que vous n’êtes pas partie du système de malheur des populations, et votre inaction vous rendra complice et coupable.
Jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, vous qui êtes révoltés contre les injustices et la corruption, contre l’inefficacité et l’insouciance des dirigeants politiques congolais :  vous devez vous levez contre la médiocrité. Comment ? Vous n’avez pas besoin d’inventer les roues ; faites comme vos collègues américains, faites comme ceux-là du Congrès américain, faites comme ceux-là des assemblées des Etats américains, comme ceux-là des gouverneurs américains, comme ceux-là des maires des villes et cités américaines, qui sont en train de changer radicalement les structures institutionnelles injustes par projets des lois, par décrets, et par des actions concrètes.

Comme vos collègues Américains, vous devez vous joindre aux populations, aux sociétés civiles, aux intellectuels, aux jeunes filles et jeunes garçons de la RDC, et même les organiser, pour marcher et protester chaque weekend à Kinshasa et dans toutes les capitales des Provinces, afin de pousser pour des lois et décrets qui reforment les injustices et corruptions institutionnelles en RDC. Vous devez vous mobiliser avec le peuple congolais pour forcer le Président de la RDC à signer des décrets, et forcer le parlement à passer des lois avec budgets pour radicalement reformer l’armée, éliminer les tueries à l’Est du pays, éliminer l’insécurité à Katanga, Bunia, Mahagi, ainsi que le terrorisme des Mbororo dans les provinces du Haut-Uélé et du Bas-Uélé, et récupérer les territoires congolais occupés par les pays voisins. Vous devez forcer des décrets et des lois pour réhabiliter les infrastructures de base, mobiliser et appuyer les populations des villages, villes et cités de la RDC à créer des unités de production par elles-mêmes pour elles-mêmes afin de vivre avec dignité.
3. Aux populations congolaises

Peuple congolais, habitants des villages, villes et cités, universitaires et intellectuels, juristes, journalistes, artistes, jeunes filles et jeunes garçons : voici la vérité sur vous-memes. C’est ceci : « vous êtes complices de vos souffrances et misère ; votre inaction donne la force à vos dirigeants politiques de vous traiter comme leurs marchepieds, de vous exploiter et sucer votre sang à volonté, de jouer avec l’argent et les richesses de votre pays, et de ne voter que des lois pour s’augmenter des salaires et se positionner en maitres absolus sur vous. »

Est-ce que vous suivez ce qui se passe aux USA aujourd’hui, peuple congolais ? Ce sont les habitants des villages, villes et cités comme vous, ce sont les universitaires et intellectuels, juristes, journalistes, artistes, jeunes filles et jeunes garçons comme vous, qui, depuis le 31 Mai 2020, marchent et protestent chaque jour dans des villes et cités américaines avec un agenda clair : ils ne marchent ni ne protestent pour un individu, un parti politique, une plateforme politique, non, ils marchent, protestent, et exigent des reformes concrètes pour éradiquer les injustices dans les structures institutionnelles du pays.  Ils exigent que les policiers injustes et les institutions injustes soient éliminés de la vie de la société par des décrets, par des lois et par des actions concrètes.
Au moment où vous lisez cet article, les protestations massives sur toute l’étendue des USA, force déjà des chefs de police des grandes villes Américaines comme Atlanta (qu’on voit) démissionner en cascade à cause de la brutalité des policiers de la ville. Les populations de la ville de Minneapolis (où George Floyd fut assassiné) ont décidé avec le support du maire et de l’hôtel de ville d’éliminer complètement le système actuel horrible de police, afin de réinventer comment assurer la sécurité dans la cité : c’est extraordinaire l’ingénuité des populations de Minneapolis pour créer des cendres d’un système corrompu et injuste une structure inédite d’excellence.  Des assemblées des Etats américains (équivalentes des assemblées provinciales en RDC) sont en train de voter des nouvelles lois pour radicalement changer et éliminer les injustices institutionnelles. Des gouverneurs des Etats américains signent des décrets pour éliminer des injustices institutionnelles dans leurs Etats et lancer des programmes d’amélioration des conditions de vie dans leurs Etats. Au niveau national, les deux chambres du Congrès américain sont en train de travailler sur des projets de loi pour un changement radical dans les structures institutionnelles injustes du pays.
Quant à vous, peuple congolais, habitants des villages, villes et cités, universitaires et intellectuels, juristes, journalistes, artistes, jeunes filles et jeunes garçons, vous devez vous aussi prendre les choses entre vos mains. Vous devez vous organiser au moyen de vos WhatsApps pour galvaniser toutes les sociétés civiles et toutes les couches de la population afin de marcher et protester chaque weekend, pas chaque jour comme vos collègues le font aux USA, mais du moins chaque weekend, dans toutes les capitales de toutes les provinces, sur toute l’étendue de la RDC.  Vos marches et protestations doivent exiger des choses claires à réaliser en RDC pour vous permettre d’améliorer vos conditions de vies par vos propres efforts et par les travaux de vos mains.  Ne marchez pas pour supporter un individu, qu’il soit de votre village, clan, province ou tribu, non, ne marchez pas pour supporter un individu. Ne marchez pas pour supporter un parti politique ou une plateforme politique, non, cela va automatiquement vous diviser. Marchez et protestez avec un agenda qui contient des éléments clairs pour bénéficier tout le monde dans le pays, comme par exemple : l’élimination immédiate des tueries à l’Est du pays ;  l’élimination de l’insécurité à travers le pays ; l’élimination des péages placés partout sur des routes délabrées pour extorquer les population (n’oubliez pas que les populations c’est vous) et les maintenir dans l’extrême pauvreté ;  des décrets et des lois avec budget pour lancer des grands travaux publics de réhabilitation des routes délabrées, des chemins de fer foutus, des bâtiments administratifs, des bâtiments des hôpitaux, des bâtiments des institutions d’enseignement en état de ruine ; reforme immédiate de l’armée pour retraiter honorablement tous les généraux et commandants qui ont déjà fait leur temps, car ils sont là mais il y a des tueries et insécurités partout - donc ces généraux et commandants inefficaces doivent être honorablement remplacés par des jeunes Congolaises et congolais patriotes et intègres pour défendre l’intégrité territoriale, etc.  Voilà le type d’agenda que vous devez avoir en mains pendant vos marches et protestations afin d’exiger vos droits bafoués pendant des décennies. Et alors votre mouvement, comme celui de vos collègues américains, sera supporté à l’extérieur par les Congolais de la diaspora, par les USA, par le Canada, l’Australie, les pays de l’Union Européenne, etc.  Mais si vous attendez que la diaspora congolaise, ou le monde extérieur, puisse articuler votre problème et lancer les protestations à votre place, alors vous demeurerez dans vos misères pour toujours. Car, les populations américaines n’attendent pas et n’ont pas attendu des aides et suggestions ou support de l’extérieur pour lancer leurs marches et protestations massives chaque jour depuis le 31 Mai 2020 jusqu’aujourd’hui.

Le moment d’action c’est maintenant. 
Jeunes parlementaires, sénateurs, ministres, gouverneurs, députés et ministres provinciaux, n’hésitez plus, passer à l’action maintenant. Peuple congolais, habitants des villages, villes et cités, universitaires et intellectuels, juristes, journalistes, artistes, jeunes filles et jeunes garçons, le moment d’action c’est maintenant. Le sort de la RDC, votre sort, c’est entre vos mains.

Tongele N. Tongele, Ph.D.
Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA
tongele@cua.edu
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top