Liens commerciaux

0


Vital Kamerhe a perdu au même moment 2 membres de son parti à Bukavu et dans le territoire de Walungu. Il s’agit de son cousin Jean Nkingi, grand frère de Masaro décédé samedi 20 juin 2020 à Buholo 6 dans la ville de Bukavu.

Comme par un effet d’entrainement, le même samedi, Venant Bashizi, membre de l’UNC, fédération de Walungu Sud/Burhuza est mort aussi. Ces disparitions brusques sont intervenues pendant que le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa Gombe récitait un chapelet des peines contre Vital Kamerhe.

L’ex-président de l’Assemblée nationale Vital Kamerhe, allié et directeur de cabinet du président de la République Démocratique du Congo, a été condamné samedi à une peine principale de “20 ans de travaux forcés” au terme d’un procès pour détournement et corruption.










Vital Kamerhe, 61 ans, a été reconnu coupable du “détournement de deniers publics portant sur le montant de 48.831 millions de dollars” avec son principal co-accusé, l’entrepeneur libanais Jammal Samih, 79 ans. Le tribubal a prononcé d’autres peines de travaux forcés pour d’autres délits à leur encontre.

Vital Kamerhe a été condamné à d’autres peines (deux fois deux ans de travaux forcés pour le détournement d’autres sommes, et 15 ans de prison pour corruption).

Le tribunal a indiqué qu’il “cumule les peines” et prononce à l’encontre des deux principaux accusés “la peine de 20 ans de travaux forcés chacun“.
David Lupemba
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top