Liens commerciaux

0



Le député national Claude Misare Mugomberwa, élu d'Uvira dans la province du Sud-Kivu, a fustigé le dernier communiqué de l'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) fixant le dépistage de la covid-19 à 30$ pour les voyageurs.

Se confiant à 7SUR7.CD ce vendredi 24 juillet 2020, Claude Misare dénonce le paiement de ces 30$. 
Pour appuyer sa dénonciation, il évoque les raisons raisons ci-après :

- Depuis le mois de mai, le parlement a autorisé la ratification de l'accord de crédit numéro 6601-ZR du 2 avril 2020 conclu entre la RDC et l'Association Internationale de Développement au titre de projet pour la préparation stratégique et la réponse à la Covid-19. L'accord de crédit autorisé était de 23.600.000 USD. Le ministre des finances et le ministre de la santé sont témoins parce qu'ils ont été entendus en commission quant à ce. Ce projet de loi autorisant la ratification a été présenté devant l'Assemblée plénière par moi-même entant que 2ème vice-président de la commission relations extérieures, président a.i du début jusqu'à la fin des travaux en commission ;

- Le gouvernement reçoit des contributions financières des personnes physiques et morales pour la riposte à cette pandémie, etc. Comment le gouvernement peut accepter que l'INRB/Kinshasa transforme cette crise sanitaire en une opportunité d'affaire pour l'INRB ?

Par ailleurs, Claude Misare dit mettre en demeure tout membre de l'équipe de risposte qui tend à considérer cette crise sanitaire comme du business.

"Ce n'est pas de cette façon que l'on va gérer la crise sanitaire. Ce n'est pas de cette façon que l'on doit restreindre la liberté de circulation après l'état d'urgence. S'il y a déjà eu des détournements des fonds de riposte, ce sont les personnalités compétentes qui doivent tirer les conséquences. Jusqu'aujourd'hui, nous n'avons pas encore entendu les résultats des enquêtes sur les allégations du détournement des fonds alloués à la riposte de la Covid-19", a-t-il indiqué.

De ce fait, le député national Claude Misare, appelle le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en tant que garant de la nation, à s'impliquer dans ce qu'il considère comme "tracasserie bien organisée par l'INRB" et à sanctionner les membres de l'équipe de riposte qui tendent à "ternir l'image de la RDC".

"C'est inacceptable qu'à la misère que traverse la population qu'on puisse imposer 30$ aux voyageurs", conclut Claude Misare.

Pour rappel, le secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte a, dans une mise au point transmise à la rédaction de 7SUR7.CD, précisé que les 30$ ne concernent pas la riposte contre le coronavirus en RDC, mais qu'il s'agit plutôt d'une initiative privée de l'INRB en tant que laboratoire.

Jephté Kitsita

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top