Liens commerciaux

0




Dans un communiqué audiovisuel diffusé le 27 juillet, le Chef de la Police de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo, a rappelé la stricte observance des mesures barrières dans les lieux de culte dont la réouverture est prévue pour le 15 août prochain.


« La distanciation sociale, l’installation des dispositifs de lavage de mains à l’entrée de vos lieux des cultes et le port correct et obligatoire des masques devront être respectés » a rappelé le Général Kasongo.


En cas de non-respect des mesures préventives contre la covid-19, « la police va non seulement sceller le lieu de culte contrevenant mais aussi arrêter le responsable » ajoute-t-il.


Il avertit que aux responsables religieux de ne pas considérer les efforts de la police de faire respecter les gestes barrières comme étant des tracasseries démoniaques. « N’allez pas traiter de démons les éléments de police commis à cette tâche » a souligné le Général. Au regard de la gravité de la pandémie avec plus de 85% de cas concentrés dans la ville de Kinshasa, c’est plutôt « tout pasteur qui ne fait pas respecter les gestes barrières dans son église est un démon », a martelé le chef de police.


Il a par ailleurs demandé aux responsables religieux de s’assurer que leurs cultes ne causent pas de pollution sonore.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top