Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0




Dès ce mardi 28 juillet, la police nationale congolaise sera déployée sur les principales artères de la ville de Kinshasa pour faire respecter les mesures d’hygiène après la mesure de levée de l’état d’urgence décrétée par le chef de l’État.

Sur le terrain, les policiers vont contrôler le port de masques obligatoires, le lavages de mains devant tous les établissements, les gestes barrières, etc.

La mesure a été annoncée par le Commissaire provincial de la police, Sylvano Kasongo.

Ce dernier explique que tout contrevenant sera arrêté et va payer l’amende de 5 mille francs.

Sylvano Kasongo indique que si les clients d’un transport en commun sont pris en flagrance, c’est le conducteur qui sera sanctionné.

Il prévient aussi que tout établissement qui ne va pas respecter les consignes de santé, sera immédiatement fermé.

« Que les gens ne crient pas à la tracasserie. Ce sont les mesures d’hygiène. La pandémie n’est pas encore finie, » a-t-il prévenu.

Aux conducteurs, aux convoyeurs des remorques et autres camions poids lourds, La Police nationale congolaise ville de Kinshasa insiste qu’avant 21 heures, aucun poids lourd ou remorque ne peut sillonner la ville de Kinshasa.

Thierry Mfundu


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top