Liens commerciaux

0




La vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe, s’est approprié du rapport sur l’état des populations mondiales 2020, afin que la République démocratique puisse bien assurer sa croissance.

Publié lundi 27 juillet 2020 sous le thème « Contre ma volonté refuser les pratiques qui nuisent aux femmes et aux filles et qui font obstacle à l’égalité de genre », ce rapport a été rédigé au début de la pandémie de Coronavirus. Il a été contextualisé sous quatre défis majeurs : les grossesses chez les adolescences et le mariage précoce, les petites finances pour scolariser les enfants et les viols des mineures, rapporte l’ACP.

Ces défis ont suscité le thème de la journée « faire arrêter la COVID-19, comment préserver la santé et les droits des femmes et des filles durant cette période ».

La vice-Premier ministre, qui l’a fait savoir en présence de la ministre d’État du Genre, feamille et Enfant, Béatrice Lumeya Atilite et du ministre de la Décentralisation et Réformes institutionnelles, a précisé que la célébration de la Journée des populations revêt un intérêt particulier pour la RDC qui fait face au défi de la COVID-19.

Le représentant des Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) en RDC, le Béninois Sennen Hounton, a réitéré l’engagement de son agence à soutenir la RDC aux côtés des autres partenaires techniques et financiers.

« Il n’y aura pas de croissance inclusive en RDC, ni d’émergence sans des investissements dans le capital humain de la jeune fille et de la femme », a-t-il conclu.

Thierry Mfundu

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top