Liens commerciaux
Collecte des fonds pour soutenir Sango ya Congo.
Il suffit de cliquer sur ce lien 👇👇👇👇 pour transférer votre argent.

0





Le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) a exigé, jeudi, la fermeture du Service de contrôle et de paie des enseignants ( SECOPE ) pour megetion, lors d’une manifestation organisée au siège du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique ( EPST ), dans la commune de Gombe.

La secrétaire générale du SYECO, Cecile Tshiyombo, a également exigé la démission du directeur chef de service du SECOPE et demande à ce qu’on puisse réformer le SECOPE.

Cecile Tshiyombo a recommandé à ce qu’on ne puisse pas décaisser les fonds de la Banque Mondiale alloués aux salaires des enseignants de l’EPST.

Elle a également dénoncé le détournement de l’enveloppe que le Chef de l’État avait donné au mois de septembre 2019 pour améliorer les salaires des enseignants.
Elle a rappelé que le SECOPE a été créé pour contrôler et maîtriser l’effectif des enseignants et non pour la mécanisation des enseignants.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top