Liens commerciaux

0





Trois journalistes de la Presse Présidentielle sont placé en garde à vue par la CNS (Conseil National de Sécurité) depuis ce samedi 25 juillet.


Ils sont soupçonnés d'avoir fait fuiter quelque minutes avant la diffusion du discours du  Président de la République sur la fin de l'Etat d’Urgence, un audio d'une minutes et trente seconde sur les réseaux sociaux.


Il s'agit d'un journaliste de la Télévision Nationale Congolaise attaché à la Presse Présidentielle Patrick Mukuy, Roger Diey et David Ekabani ces derniers sont des cameraman.


Giscard Kusema Directeur Adjoint de la Presse Présidentielle était également parmi les suspects est en liberté  mais ses portables sont retenus pour raison d’enquête. 



Sangoyacongo
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top