Liens commerciaux

0





Facebook publie son rapport de Juillet 2020 sur les comportements inauthentiques coordonnés 

Neuf réseaux de comptes, pages et groupes supprimés dans près d’une dizaine de pays dont la République démocratique du Congo. 

7 août 2020 - Facebook a publié hier son rapport mensuel sur les comportements inauthentiques coordonnés qui fait état de la suppression de neuf réseaux de comptes, de pages et de groupes actifs dans plusieurs pays parmi lesquels la République démocratique du Congo. La suppression de quatre de ces réseaux avait déjà été annoncée au début du mois de juillet et s’est poursuivie hier avec les cinq restants.


Nous considérons comme Comportement inauthentique coordonné un effort coordonné visant à manipuler le débat public dans un but stratégique et qui intègre des faux comptes au cœur de l'opération. 

Nous nous efforçons de mettre fin à deux types d’activités : 

les comportements inauthentiques coordonnés dans le cadre de campagnes nationales non gouvernementales.

les comportements inauthentiques coordonnés au nom d'un acteur étranger ou gouvernemental.


Au cours du mois de Juillet 2020 nous avons supprimé 798 comptes Facebook, 259 comptes Instagram, 669 pages et 69 groupes. Plus de la moitié de ces réseaux se sont concentrés sur des audiences nationales dans leur propre pays, dont notamment les États-Unis, le Brésil, l’Ukraine, le Yémen ou la République démocratique du Congo. Une grande partie des activités que nous avons supprimées en juillet étaient liées à des entités commerciales et à des individus associés à des campagnes et à des fonctions politiques. 


Lorsque nous découvrons des campagnes nationales et non gouvernementales comprenant des groupes de comptes et des pages qui cherchent à induire les gens en erreur sur leur identité et leurs activités tout en s'appuyant sur de faux comptes, nous retirons les comptes, pages et groupes non authentiques et authentiques directement impliqués dans cette activité.


En République démocratique du Congo, nous avons ainsi supprimé 66 comptes Facebook, 63 pages, 5 groupes et 25 comptes Instagram. Ce réseau se concentrait sur un public national. Nous avons identifié l'étendue de cette activité après avoir étudié les informations que nous ont communiquées les chercheurs du Atlantic Council’s Digital Forensics Research Lab. Notre évaluation a également bénéficié de rapports publics établis par des organismes indépendants dans le cadre de notre programme de vérification des faits par des tiers (fact-checking). Notre enquête a établi un lien entre cette activité et la Force des Patriotes, un parti politique en RDC.


Depuis plus de trois ans, Facebook s’est engagé à rendre publiques ses conclusions sur les comportements inauthentiques coordonnés que nous détectons et retirons de nos plateformes. Dans le cadre de ces rapports réguliers, nous partageons des informations sur tous les réseaux que nous supprimons au cours d'un mois afin de permettre à tous de voir plus facilement les progrès que nous réalisons pour préserver la sécurité et l’authenticité de nos plateformes.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top