0






 Le dossier de l’importation de l’énergie électrique par des opérateurs privés en réponse au déficit énergétique de l’Industrie minière de la République Démocratique du Congo dans l’ex-Katanga a été soumis au Conseil des ministres, le vendredi 07 août 2020, par le ministre d’État, ministre des Ressources Hydrauliques et Électricité.

Le vice-ministre en charge des Ressources hydrauliques et Électricité, remplaçant le ministre d’État empêché, a fait part au Conseil de la nécessité de clôturer la négociation du contrat de transit d’énergie avec le consortium « Entreprise POWER, Sarl » de la RDC et SOMAGEC du Maroc. Ceci devrait se faire aux conditions du tarif de transit officiel fixé par l’Arrêté Interministériel ENERGIE-ECONOMIQUE NATIONALE de janvier 2019.

Il a, par ailleurs, estimé qu’il y a lieu d’autoriser la signature du protocole d’accord avec ce consortium afin de permettre l’importation de l’énergie électrique et la résorption subséquente du déficit énergétique de l’industrie nationale du cuivre.

Le débat qui a suivi l’exposé a fait voir qu’il y a nécessité de faire intervenir préalablement l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité dans ce processus.

Ainsi, le Conseil a décidé de transmettre ce dossier pour examen et approbation à l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité.

Thierry Mfundu

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top