Liens commerciaux

0

 



Nespresso va investir dans l’industrie du café en République démocratique du Congo (RDC) pour relancer cette activité mise à mal par des années de guerre civile. Le café des bords du lac Kivu (est) sera d’abord distribué aux Etats-Unis et ensuite au niveau mondial en 2021, a annoncé mercredi la filiale du groupe suisse Nestlé. En 1980, le café représentait le deuxième produit d’exportation de la RDC, mais les volumes ont été divisés par dix depuis le début des années 2000 en raison des multiples conflits armés qui ravagent l’est du pays.

Lancé l’an dernier, le programme « Reviving Origins » vise à relancer la culture du café dans des régions affectées par des conflits armés, les difficultés économiques ou des problèmes environnementaux, a précisé mercredi Nespresso dans un communiqué.

Le café Kahawa ya Confo que Nespresso prévoit de commercialiser aux Etats-Unis provient des sols volcaniques riches en eau de pluie situés sur les rives du lac Kivu. Cette région a le potentiel pour figurer parmi les plus grandes régions caféières du monde, mais elle a récemment été confrontée à des conditions extrêmement difficiles, selon le PDG de l’entreprise, Guillaume Le Cunff.

Le producteur de café en capsules s’est engagé, dans le cadre de ce programme, à investir 10 millions de francs suisses au total sur la période 2019-2023.

Il va également investir un million de francs suisses pour fournir des accès à l’eau potable et aux soins à la population du Sud-Kivu.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top