Liens commerciaux

0


La République démocratique du Congo a soutenu « pleinement » une position de la Communauté économique des États de l’Afrique australe (SADC) opposée à une proposition des Nations unies de reconfigurer une brigade sous-régionale intégrée à la Force onusienne, selon un communiqué publié mercredi soir.

Sept chefs d’État des pays de la SADC dont le président congolais Félix Tshisekedi ont participé, par visioconférence, à un sommet de l’organe en charge de la défense et sécurité de l’organisation sous-régionale, élargi aux pays contributeurs des troupes à la Brigade spéciale d’intervention de la SADC (FIB), selon ce communiqué de la SADC. Les chefs d’État « ont accueilli favorablement la position du gouvernement de la RDC selon laquelle il soutient pleinement la position de la SADC concernant la reconfiguration de la FIB« , lit-on dans ce texte.

Inquiétude

Le sommet « a pris note avec inquiétude de la décision unilatérale prise par les Nations Unies de reconfigurer la Brigade d’intervention de la Force contrairement à la position adoptée par la SADC« , note le document.

Le sommet des chefs d’État de l’organisation sous-régionale « a réitéré la position adoptée par la SADC telle qu’elle a été soumise au secrétaire général de l’ONU appelant, entre autres, à ce que la Brigade d’intervention de la force ne soit pas reconfigurée« , ajoute-t-on.

Mandat offensif depuis 2013

Créée par la résolution 2098 du Conseil de sécurité de l’ONU en 2013, la FIB est dotée d’un mandat offensif. Composée de 3.000 Casques bleus, cette brigade spéciale est ainsi autorisée à recourir à la force de manière offensive pour neutraliser les dizaines de groupes armés locaux et étrangers actifs dans l’est de la RDC.

La Tanzanie a mis à la disposition de la FIB 1.300 soldats, aux côtés du Malawi et de l’Afrique du Sud.

Cette brigade avait participé activement, à côté de l’armée congolaise, à défaire, en novembre 2013, le Mouvement du 23 mars (M23), dernière rébellion importante à dominante tutsi, soutenue par le Rwanda et l’Ouganda, dans l’est de la RDC.

Présente en RDC depuis 25 ans, la Mission de l’ONU en RDC (Monusco) comprend quelque 14.000 Casques bleus pour un budget annuel de plus d’un milliard de dollars. C’est l’une des plus importantes missions de paix de l’ONU dans le monde.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top