0





La population panique après l’arrivée brutale des miliciens du groupe CODECO ce matin. Selon la population, ils seraient entrain de réclamer la libération de leurs camarades détenus à la prison centrale de cette ville de l’Ituri. Selon  le porte-parole de l'armée, ils seraient venus pour déposer les armes et réclamer leur prise en charge.  

Pour la MONUSCO, les miliciens ont traversé la ville sous bonne escorte policière et militaire.







LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top