Liens commerciaux

0

 




Delly Sesanga, membre du Groupe de 13 personnalités politiques et sociales signataires de l'appel du 11 juillet pour un consensus sur le processus électoral a lancé un message ce lundi 28 septembre 2020 au bureau de l'assemblée nationale dirigé par Jeanine Mabunda au sujet de la proposition de loi déposée par le G13.

À en croire l'élu de Luiza dans la province du Kasaï-Central et président du parti politique Envol, qui s'exprimait lors de la conférence de presse organisée par le G13 à Kinshasa, l'alignement d'une loi à l'agenda de la chambre basse du Parlement n'est pas une faveur mais plutôt un droit reconnu à tout élu du peuple.

"Aujourd'hui, Jeanine Mabunda et son bureau doivent comprendre une chose : L'inscription d'une loi à l'agenda de l'assemblée nationale n'est pas une faveur mais c'est un droit pour tout député. Quand on a déposé une loi, on doit pouvoir la discuter, qui à ce qu'elle soit rejetée. Qu'est-ce que l'on peut nous reprocher? On nous a dit vous discutez en dehors des institutions, maintenant nous amenons le débat dans les institutions. On va encore nous éviter dans les institutions ? Je pense que cette question avant que nous la ramenions dans les institutions, elle était déjà dans la rue. Elle était dans la rue y compris par le fait de la même majorité, le FCC. Donc, je crois qu'ils ont entendu le message du peuple qui veut que cette question soit abordée", a déclaré Delly Sesanga.

Pour rappel, dans une interview accordée à 7SUR7.CD le 17 septembre dernier, Christophe Lutundula n'avait pas caché sa réticence face à un aboutissement heureux de la proposition de loi déposée par le G13. Le député national Christophe Lutundula s'était référé à sa propre initiative sur la CENI déposée depuis une année et toujours pas programmée, ni débattue à l'assemblée nationale.

"Il n'est pas exclu qu'à l'allure où vont les choses et compte tenu que ceux qui ont la majorité, ne veulent pas de la réforme de la loi électorale, que cette proposition subisse le même sort", avait indiqué ce proche de Moïse Katumbi.

À noter que c'est depuis le 17 septembre de l'année en cours que le Groupe de 13 a déposé à l'assemblée nationale, une proposition de loi modifiant et complétant la loi N°06/006 du 9 mars 2006 telle que modifiée par la loi N°11/003 du 25 juin 2011 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top