Liens commerciaux

0





 Le président de l’Observatoire des dépenses publiques (ODEP), Valéry Mandiangu, appelle le ministre de la Santé à démissionner au vu des soupçons de corruption pesant sur lui.

« Le ministre de la Santé doit démissionner. Lorsqu’on est soupçonné dans une affaire grave comme ça, il faut se mettre à la disposition de la justice. Il ne faut pas résister », a exhorté Valéry Mandiangu à Eteni Longondo, jeudi 10 septembre 2020 sur TOP CONGO FM.

Valéry Mandiangu estime que « ça sera une bonne chose, si le Chef de l’État fait une recommandation pour le faire partir du gouvernement ».

Il demande aussi à l’Assemblée nationale « de traiter ce dossier avec célérité »

Réagissant à la lettre de la Cour de cassation adressée au bureau de l’Assemblée nationale pour demander à la Chambre basse du parlement d’autoriser des enquêtes et, éventuellement, des poursuites contre le ministre Eteni Longondo, Le député Mohindo Nzangi explique qu’il s’agit d’une simple formalité.

« L’autorisation des poursuites ne fait pas débat à l’Assemblée nationale. C’est une formalité », a-t-il expliqué.

« Ça sera la deuxième fois qu’on livre un membre du gouvernement à la Justice. Nous l’avons fait avec le ministre John Ntumba », a-t-il rappelé.

Le ministre Eteni Longondo a été mis en cause dans une enquête de l’Inspection générale des finances (IGF) révélant « des soupçons de détournement et de megestion graves de fonds alloués à la riposte contre la COVID-19 ».

Dans sa réplique lors d’une conférence de presse, mardi 25 août 2020, le ministre de la Santé a juré qu » »il n’y a jamais eu détournement de fonds alloués à la lutte contre le COVID-19 qui ont été gérés dans toute transparence ».

Le gouvernement avait affirmé avoir décaissé plus de 20 millions USD pour la riposte contre le Coronavirus.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top