Liens commerciaux

0

 LA RDC PEUT ET DOIT DÉCOLLER MAINTENANT ( Tongele N. Tongele, Ph.D. Docteur  en génie mécanique et professeur d'université aux USA tongele@cua.edu ) |  BA SANGO YA CONGO KINSHASA



1. Rejetez la mort


Jeunes militants des partis et plateformes politiques, populations des villages, villes et cites, intellectuels, fonctionnaires, jeunes filles et jeunes garçons : regardez la pauvreté dans laquelle vous vivez ; regardez la misère dans laquelle vous vivez ; regardez comment vous marchez à pieds et transpirez dans la chaleur ; regardez comment vous êtes affamés, sans moyens pour vous nourrir et pour vous soigner proprement. Regardez vos villages, cités et quartiers dans lesquels vous vivez avec des saletés et immondices qui ne préoccupent pas les leaders et dirigeants et autorités morales de vos partis et plateformes politiques. Regardez comment vos parents, frères et sœurs, et même vos enfants croupissent dans la pauvreté et misère. Ce n’est pas ça la volonté de Dieu, car Dieu vous a créés à son image et ressemblance, et l’image et ressemblance de Dieu n’est pas pauvreté et misère, c’est plutôt justice et excellence. Mais vous êtes empêchés, bloqués, étouffés et suffoqués par vos leaders et dirigeants et autorités morales, et vous croupissez dans la misère : c’est satanique, inacceptable et intolérable.


Par ailleurs, regardez comment vos leaders et dirigeants et autorités morales de vos partis et plateforme politiques vivent. Regardez comment leurs membres de famille vivent. Ils habitent dans des bonnes parcelles clôturées ; ils mangent bien et dorment bien ; avant COVID-19, eux et leurs membres de familles allaient tous en Afrique du Sud, en Inde, et en Europe pour se faire soigner. Maintenant que le confinement de COVID-19 tend à finir, ils vous abandonnent déjà dans vos misères et reprennent leur chemin de vie heureuse en Occident. Mais vous, ils vous jettent des miettes de quelques francs congolais après que vous avez marché, transpiré et chanté des slogans pour les soutenir. Etes-vous donc leurs chiens ? Non, pas du tout. Et pourtant, c’est comme des chiens que vos leaders et dirigeants et autorités morales veulent vous voir vivre pour  les protéger en vociférant des slogans et des menaces les uns contre les autres, même jusqu’à vous entretuer entre vous pour que  eux et leurs familles puissent continuer à jouir des richesses de votre pays et à voyager en Europe pour jouir de la vie heureuse en Occident.


2. Choisissez la vie


Jeunes militants des partis et plateformes politiques, populations des villages, villes et cites, intellectuels, fonctionnaires, jeunes filles et jeunes garçons : posez-vous un peu ces questions : « pourquoi est-ce que je marche et supporte tel leader, tel dirigeant, telle autorité morale ?   Pourquoi est-ce que je me fais appartenir à tel parti, telle formation, telle plateforme politique ?   Est-ce parce que le leader, le dirigeant, l’autorité morale est de ma tribu ?  Quelle est ma raison pour supporter ce parti ou cette plateforme politique ? Est-ce parce que le leader ou dirigeant est de ma province ? Est-ce parce que je reçois de temps en temps quelque miette de francs congolais pour survivre ? »


Si vous vous posez ces questions et réfléchissez là-dessus, vous remarquerez que vous êtes traités comme des chiens. Mais vous n’êtes pas des chiens ; vous êtes des personnes dignes créées à l’image de Dieu. Les richesses de la RDC, le cuivre du pays, l’or et le diamant du pays, tout cela appartient à vous tous. Qui a dit que l’argent des exportations des minerais et des richesses du pays doit seulement assurer les gros salaires des politiciens, dirigeants et autorités morales ? Pourquoi les simples fonctionnaires de l’Etat comme les enseignants, les médecins et infirmiers, les huissiers et gardes, et même les soldats et policiers ne sont pas régulièrement payés ou bien payés sur toute l’étendue de la République ? Où va l’argent d’exportation des minerais et des richesses immenses du pays ? Vous savez très bien où va cet argent : c’est volé et détourné ; par qui ? Par vous les jeunes militants des partis et plateformes politiques, populations des villages, villes et cites, intellectuels, fonctionnaires, jeunes filles et jeunes garçons ? Bien sûr que non ; c’est plutôt volé et détourné par vos dirigeants, leaders et autorités morales, pendant des années et des années.


Ça fait environ soixante ans après l’interdépendance de votre pays que vos dirigeants, leaders et autorités morales volent et détournent l’argent de votre pays, votre argent, pour eux et leurs membres de famille. Mais vous, vous vivotez dans la pauvreté et la misère. Vous devez choisir la vie, choisir la dignité de l’image de Dieu, choisir de rejeter les vipères et rapaces qui vous gouvernent avec leurs pratiques sataniques. Vous devez choisir de ne pas et ne plus supporter un parti politique, une plateforme politique, juste pour recevoir des miettes de francs congolais de survie comme des chiens. Non. Vous n’êtes pas des chiens. Ne marchez plus pour supporter ces vipères et rapaces ; ne vociférez plus des menaces les uns contre les autres, et ne vous entretuez pas à cause des dirigeants et leaders et autorités morales, juste parce qu’ils sont de votre tribu, de votre province, ou vous donnent des miettes de survie comme on donne aux chiens.


Choisissez la vie, organisez-vous en tant que sociétés civiles et marchez pour exiger que vos leaders et dirigeants politiques puissent vous expliquer en détail leurs plans et programmes concrets d’action pour réparer les routes et chemins de fer dans votre pays et dans vos provinces, jusque dans vos villages, villes et cités. Choisissez la vie en marchant et protestant chaque weekend pour exiger que vos dirigeants et leaders viennent vous rencontrer dans vos villages, villes et cités, afin de dire et d’expliquer quelles sont les lois budgétées qu’ils ont votées et signées pour relancer les grands travaux publics à mains d’œuvre intense pour embaucher vos jeunes filles et jeunes garçons, vos jeunes universitaires et ingénieurs qui chôment avec des diplômes en mains, et ainsi relancer le développement du pays.


Vos dirigeants et leaders vont vous dire qu’il n’y a pas des moyen et voies de transport pour aller vous rencontrer dans vos villages, villes et cités.  D’abord, qui doit réparer et réhabiliter ces infrastructures, ces voies et moyens de transport ? N’est pas eux les leaders et dirigeants qui bouffent et détournent l’argent destiné aux travaux de réhabilitation de ces infrastructures du pays ?   Ensuite, vos dirigeants et leaders doivent utiliser les mêmes moyens de transport que vous, leurs compatriotes, utiliser dans le pays. C’est-à-dire, vos dirigeants et leaders doivent eux aussi, comme vous, marcher à pieds, utiliser des vélos et des motos, ou utiliser des véhicules, pour aller vous rencontrer dans vos villages, villes et cités. C’est ça l’amour de la patrie. C’est ça le travail des dirigeants.  Et vous qui marchez à pied, voyagez par vélo, par moto ou par véhicules, êtes-vous donc inferieurs à eux, les leaders et dirigeants ? Etes-vous donc leurs chiens ?  Ne valez-vous donc rien à leurs yeux ?  Voilà donc comment vos leaders et dirigeants et autorités morales vous considèrent et vous traitent, comme des sous-hommes, comme des inférieurs qui ne sont pas à leur niveau, car ils ne peuvent pas emprunter les mêmes moyens de transport que vous pour aller vous rencontrer dans vos villages, villes et cités. C’est inacceptable et intolérable.


Jeunes militants des partis et plateformes politiques, populations des villages, villes et cités, intellectuels, fonctionnaires, jeunes filles et jeunes garçons :  choisissez la vie, n’appartenez pas et n’appartenez plus à ces partis et plateformes politiques de la honte et de l’indignité. Ces partis et plateformes politiques sont des mécanismes que vos leaders et dirigeants utilisent comme des vipères et rapaces pour vous exploiter, comme des sangsues pour sucer votre sang, et comme maladie du sommeil pour vous faire endormir pendant qu’eux et leurs membres de familles jouissent des richesses de votre pays. Non. Choisissez la vie et rejetez ces partis et plateformes politiques de la honte et de l’indignité.


Très important : exigez à vos leaders et dirigeants et autorités morales de créer des partis et plateformes industrielles et économiques pour créer des menuiseries, des maçonneries, des petites usines de transformation agro-industrielles, des petites usines de transformation mécanique, des petites usines d’assemblage des panneaux solaires, des petites entreprises de fabrication des fils électriques, des ampoules et des accessoires électriques, des petites usines de fabrication des savons, fabrication des chaussures, fabrication des guitares, fabrication des ustensiles de cuisine, fabrication des objets classiques, fabrication des ballons de football, fabrication des vélos et motos, dans vos villages, villes et cités, dans votre province, dans votre pays. Les partis et plateformes politiques ne développent pas un pays. Les dons empoisonnés de vos leaders et dirigeants et autorités morales sont là pour vous distraire et vous endormir ; ces dons ne développent pas et ne développeront jamais vos villages, villes et cités. Ce sont plutôt les unités de production qui développent et développeront vos villages, vos provinces et votre pays.  Vos leaders et dirigeants et autorités morales doivent plutôt vous mobiliser dans des unités de production dont ils sont incapables de créer jusqu’à ce jour. Vos leaders et dirigeants et autorités morales doivent eux aussi choisir la vie, soit en créant des unités de production, soit en vous mobilisant afin que vous puissiez créer d’unités de production par vous-memes pour vous-memes, produire tout ce dont vous avez besoin sur place, et vivre avec dignité.


3. Conclusion


Jeunes militantes et militants des partis et plateformes politiques, populations des villages, villes et cités, intellectuels, fonctionnaires, jeunes filles et jeunes garçons : assez c’est assez. Rejetez la mort, choisissez la vie, et faites-le maintenant même. Voici ce qu’il vous faut faire : tant qu’un leader ou un dirigeant politique ou autorité morale n’a pas créé une petite usine de transformation agro-industrielle, des petites usines de transformation mécanique, des petites entreprises de fabrication des objets et accessoires électriques, des petites usines de fabrication de savons, fabrication des chaussures, fabrication des guitares, fabrication des ustensiles de cuisine, fabrication des objets classiques, fabrication des ballons de football, fabrication des vélos et motos, dans vos villages, villes et cités, il ne faut pas l’accueillir, il ne faut pas le supporter, il faut l’abandonner : qu’il soit de votre tribu, de votre village, de votre province, il faut le vomir, point et trait. Car il est vipère, rapace ou sangsue qui vit de votre sang et vous exploite, mange bien et dort bien, se fait soigner en Europe et envoie ses enfants en Europe pour vivre et étudier, pendant que vous et les membres de vos familles croupissez dans la misère et la pauvreté. Rejetez la mort et choisissez la vie.


Tongele N. Tongele, Ph.D.

Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA

tongele@cua.edu

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top