Liens commerciaux

0






 Le dossier relatif à la mise en place et nomination au sein des établissements et services publics a été évoqué par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de la 48ème réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

D'après le compte rendu de ladite réunion, il se remarque, depuis un certain temps, des mises en place au sein de certains établissements et services publics, notamment I'OGEFREM et ce, en violation des instructions encore en vigueur à ce sujet.

D'après le porte-parole du gouvernement David-Jolino Makelele, lesdites mises en place sont intervenues sans une dérogation expressément accordée à la suite d'une demande motivée et justifiée par les besoins de fonctionnement de service surtout en cette période de lutte contre la Covid-19.

En outre, le gouvernement note que ces mises en place créent des tensions sociales dans la mesure où elles portent en elles les germes de dissension et de subversion car, dans la plupart des cas, elles sont mal pensées.

Ainsi, prenant en compte la gravité de la situation de tension qui prévaut dans les établissements et services publics où lesdites mises en place ont été effectuées et en attendant la mise en place de nouveaux animateurs de ces établissements issus des discussions actuellement en cours au sein de la coalition, à l'initiative du président de la République, le conseil a chargé les ministres sectoriels concernés par le dossier de faire rapporter toutes affaires cessantes les décisions y relatives et de faire rapport au président de la République dans un bref délai.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top