Liens commerciaux

0

 




Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) est préoccupé par l’insécurité persistante et croissante à l’Est de la République Démocratique du Congo, précisément dans les provinces du Nord-Kivu, Ituri et dans le Haut-Uele.

Dans son communiqué publié Kinshasa le 1er septembre 2020 et signé par son Secrétaire général, Ève Bazaiba, le MLC constate qu’à ce jour, cette insécurité a atteint des proportions insupportables.

Le communiqué cite les cas suivants : les 5 élèves finalistes de l’école primaire sauvagement assassinés à Masisi le 26 août 2020; l’attaque armée du 30 août contre les finalistes de l’institut Rungu à Isiro entraînant des actes de viols et plusieurs autres massacres enregistrés, dont celui d’une maternité dans le Haut-Katanga.

Le MLC condamne ces actes ignobles et appelle à l’implication de tous: la classe politique, les institutions de la République ainsi que l’ensemble des forces vives de la nation, afin d’agir avec diligence pour prévenir et stopper ce déferlement de violence à l’égard des enfants.

Le MLC invite le G
gouvernement à prendre ses responsabilités pour mettre un terme à l’insécurité à l’Est de la RDC et sur toute l’étendue du territoire national.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top