Liens commerciaux

0

 




Le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary a, au cours d'une mâtiné politique organisée, ce samedi 5 septembre, à Kindu (Maniema), révélé qu'il était le seul témoin à prendre part à la cérémonie de la signature de l'accord FCC-CACH. 

"Il y a toujours des querelles dans une  coalition, mais nous du FCC notre mission c'est le rétablissement de la paix en RDC (...) lorsque les deux autorités morales de nos plateformes, FCC-CACH (J. Kabila et Félix Tshisekedi, Ndlr) ont signé l'accord, j'étais le seul témoin. Vous savez pourquoi ?... Après les élections, nous avions gagné la majorité parlementaire, mais nous avions perdu la magistrature suprême... Nous avions voulu travailler avec le CACH suivant la volonté de notre constitution. À nous  seul (FCC, Ndlr), nous étions en mesure de diriger le pays et le président se limiterait aux inaugurations », s'est venté Emmanuel Shadary en swahili.

Pour ce cadre du Front Commun Congo (FCC), l'échec de sa plateforme à la présidentielle appartient au passé, la réussite est déjà programmée à Kinshasa, quelle que soit la date de l'organisation des élections à venir.

« C'est qu'on a perdu hier, on le gagnera demain. Tout est déjà programmé », a-t-il réconforté à ses électeurs.

Il sied de rappeler que l'accord FCC-CACH est un document top secret. À en croire Emmanuel Ramazini Shadary, son contenu n'a pas de chance d'être connu par le grand public du fait de son caractère secret. En effet, seuls l'ancien président de la République, son successeur et l'ancien dauphin de Joseph Kabila ont des maîtrises sur les clauses contenues dans le fameux accord.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top