0





Le Ministre de la décentralisation Azarias Ruberwa est revenu ce mardi pour répondre aux questions posées sur l’installation de la commune de Minembwe. «  Hier, le Dircab a.i du Chef de l’Etat  m’a confirmé la volonté de mettre en place la commission et je n’y vois pas d’inconvénients. »


Pour le Ministre, ce serait « discriminatoire » de vérifier seulement les limites de Minembwe. Il rappelle que plus de 500 communes ont été créées par le décret. 36 000 électeurs enrôlés en 2018. Trois fois plus sur la zone de santé de Minembwe. Azarias Ruberwa dit qu’il n’a jamais reçu le rapport de l’assemblée provinciale  qui ne mentionnait pas Minembwe. Pour le Ministre de la Décentralisation, les conditions étaient réunies pour l’ériger en une commune rurale, notamment en termes de population.  


Seul l’arrêté et la notification sont prévus par la loi. Le PV signé par le ministre provincial de l’intérieur relève de la pratique. Il s’en prend au ministre en rappelant ses propos en 1996 demandant aux banyamulenge de partir.


Il explique également à l’époque quand il n’était pas encore président du RCD, le territoire a été créé et pas que Minembwe, il y avait aussi Bunyakiri et Kasha. 


L’initiateur de l’interpellation du Ministre, l’Honorable Muhindo Nzangi réagit en disant: « la commune, c’est une agglomération, je ne veux pas utiliser le terme de commune rurale. C’est un regroupement de plusieurs villages ».


Sangoyacongo 


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top