0





 Dans une intervention à la radio Top Congo FM, l’ancien ministre du développement rural et notable du Sud-kivu, Justin Bitakwira dénonce l’installation du Bourgmestre et Vice bourgmestre de la commune de Minembwe Rural comme un complot contre l’État.


Il estime qu’en soutenant cette démarche, le VPM, ministre de la Défense Aimé Mukena s’est rendu coupable de haute trahison d’autant plus qu’un haut responsable de l’armée dans cette zone a déserté.

« J’étais surpris moi même de voir une forte délégation comme si on avait changé de capitale. Comme si Kinshasa n’était plus la capitale de la RDC et que c’est devenue Minembwe. C’est comme si on est allé installé un Chef d’état d’un pays comme le Lesotho.; » a déclaré l’ancien ministre du développement rural.

Justin Bitakwira estime que l’acte qui vient d’être poser par le Ministre de la Défense dans cette partie du pays ressemble à une haute trahison.

« Personnellement j’ai dit et je m’adresse au Ministre de la défense que l’acte qu’il vient de poser dans cette partie ressemble à une haute trahison. Pourquoi une trahison? Par ce que le Ministre de la Défense c’est lui qui est responsable de l’armée de la République. Dans cette partie du pays où il a été, il y a un officier de l’armée, Makanika, qui a déserté et est devenu comme un rebelle. Je pensais qu’il ne pouvait aller à Minembwe que pour cueillir cet insurgé de l’armée congolaise. Malheureusement, c’était pour aller installé un bourgmestre rural. Cette partie de la République est devenue comme l’ancien Yougoslavie. Il n’y a plus d’autorité de l’État là. Comme si on était dans une cérémonie de paix, on les voit rigoler, de danser…Où va mon pays?, » s’est il interrogé.

Plus d’une année après leur nomination par l’ancien président Joseph Kabila, le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, M. Gaz Mukiza et son adjoint ont été installés officiellement ce lundi 28 septembre par le ministre provincial de l’intérieur du Sud-Kivu.

La cérémonie a eu lieu en présence d’une forte délégation, composée essentiellement du ministre de la defense et des anciens combattants, M. Aimé Ngoy Mukena, son collègue de la décentralisation, M. Azarias Ruberwa, du chef d’État-major général de l’armée, le général Célestin Mbala, du gouverneur du Sud-Kivu, M. Théo Ngwabidje, ainsi que des députés nationaux délégués de la commission defense de l’Assemblée nationale. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top