0




 À l’initiative de son leader Martin Fayulu, le parti politique Engagement Citoyen pour le Développement (ECIDé), fédération d’Uvira, une des villes de la province du Sud-Kivu, a organisé une marche dite pacifique ce mercredi 14 octobre 2020.

L’objectif était de protester contre l’installation de la commune rurale de Minembwe mais aussi de dire non à la balkanisation de la République démocratique du Congo.

Toutes les activités socio-économiques ont été paralysées tout l’avant-midi de ce mercredi suite à cette manifestation.

Des manifestants avaient placé une barricade au niveau du rond-point Kamvivira. Et un mémorandum a été déposé à la mairie d’Uvira.

Joint par Actu-30.cd, Robert Maungano, secrétaire exécutif de l’Ecidé/Uvira, a précisé que tout s’est passé sans incident sous l’encadrement de la police.

Par ailleurs, il a indiqué que la population d’Uvira s’est mobilisée pour dire non à ce qu’elle qualifie de « trahison » contre le peuple congolais.

« Ce qui est en train de se faire, c’est une trahison contre le peuple congolais. C’est pourquoi, nous nous sommes mobilisés pour dire non à l’érection de la commune de Minembwe, parce que cette érection, c’est la matérialisation physique de la balkanisation de la RDC », a-t-il dit.

À noter que cette manifestation a été organisée dans la ville de Baraka, toujours dans la province du Sud-Kivu.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top