0






 La présidente de la ligue des Femmes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie en province du Nord-Kivu, Sakina Djuma, est suspendue de ses fonctions jusqu'à nouvel ordre, depuis le 23 octobre. 

 Le secrétariat exécutif du parti de Joseph Kabila au Nord-Kivu, accuse Sakina Djuma « d'avoir pris, déplacé et confisqué sans autorisation les bijoux et la gourmette en or appartenant à une proche de Marie Olive Lembe Kabila ».

« Le secrétariat exécutif du PPRD/Nord-Kivu détient des informations des sources dignes de foi selon lesquelles vous vous êtes autorisée d'effectuer une mission en province du Sud-Kivu au motif d'accompagner maman Olive Lembe Kabila et ce, sans l'aval de la hiérarchie du Parti en province. Pendant cette mission officieuse vous avez été indexée d'avoir pris, déplacé et confisqué sans autorisation, les bijoux et la gourmette d'une maman très proche de l'ancienne première dame de la RDC », peut-on lire dans la lettre de sa suspension signée par Ezéchias Paluku Muhaya, secrétaire exécutif du PPRD en province.

D'après la même source, Sakina Djuma n'est pas à son premier forfait après une autre « sale affaire » dans laquelle elle a été citée en août 2020. Un comportement considéré par le PPRD/Nord-Kivu, comme de nature à ternir l'image du parti de Joseph Kabila et une violation flagrante de l'article 62 des status du parti.

Pour rappel, Sakina Djuma a été arrêtée à Bukavu et transférée à Goma entre les mains de l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) le 19 octobre dernier.

À Bukavu, elle était dans la délégation du PPRD ayant accompagné Olive Lembe Kabila qui effectue actuellement une mission humanitaire dans la région.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top