0





 Est-ce la fin de la coalition ? Le gouvernement Ilunga Ilunkamba est-il réputé démissionnaire ? Tout l’indique !

Dans son adresse à la nation ce vendredi 23 octobre 2020, le chef de l'État a annoncé le début dès la semaine prochaine des contacts visant à consulter les couches socio-politiques de la République démocratique du Congo. 

À en croire Félix Tshisekedi, ces consultations visent à recueillir les opinions des leaders sociaux et politiques, afin de créer une union sacrée de la nation.

À l'issue de ces consultations, le président de la République a promis de faire part à la population des décisions qui seront prises. Ces décisions, a-t-il dit, n'exclueront aucun cas de figure. 

"Eu égard à ce qui précède et considérant que le salut du peuple est la voie suprême, j'ai décidé d'entamer dès la semaine prochaine une série de contacts visant à consulter les leaders politiques et sociaux les plus représentatifs afin de récueillir leurs opinions à l'effet de créer une union sacrée de la nation autour des objectifs précités", a annoncé Félix Tshisekedi. 

Et de poursuivre : "Ces consultations visent la refondation de l'action gouvernementale autour des principes de participation dans la gestion du pays. À l'issue de celles-ci, je reviendrai vers vous, dans une nouvelle adresse, pour vous faire part de mes décisions qui n'exclueront aucun cas de figure". 

L'adresse du chef de l'État intervient 48 heures après la prestation de serment des juges de la Cour constitutionnelle. Une cérémonie boycottée par le Front Commun pour le Congo (FCC), accusant le chef de l'État de violation de la constitution. Cette situation a renforcé, selon certains analystes politiques, la crise au sein de la coalition FCC-CACH.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top