0





 Dans une déclaration rendue publique ce mardi 20 octobre 2020, le Front Commun pour le Congo (FCC) a, une fois de plus, dénoncé la violation "intentionnelle et manifeste de la constitution" dans la nomination de nouveaux juges à la Cour Constitutionnelle par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Par ailleurs, le FCC dont l'autorité morale est l'ex-président Joseph Kabila Kabange, rappelle que tous ses cadres ne prendront pas part à la cérémonie de prestation de serment des juges constitutionnels prévue ce mercredi au Palais du Peuple.

Dans la foulée, cette plateforme de gouvernement appelle la population de la République Démocratique du Congo à la résistance.

"Le FCC dénonce la violation intentionnelle du siège du parlement et appelle la population qui a massivement voté par référendum la constitution en vigueur de se tenir prête à résister et à s'opposer à toute tentative de passage en force tendant à imposer le fait accompli d'une nouvelle cour aux ordres, assise sur des graves violations des dispositions basiques de la constitution, partant à toute dérive dictatoriale", a déclaré le FCC.

Pour rappel, les parlementaires du FCC ont également boycotté la cérémonie de prestation de serment des juges constitutionnels. Le bureau de l'assemblée nationale a également rejeté cette manifestation.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top