Liens commerciaux

0

 




Le Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) et le Syndicat National des Enseignants Catholiques (SYNECAT) ont décrété ce jeudi 15 octobre 2020, lundi et mardi de chaque  semaine « journée école morte». L’objectif est d’exiger l’annulation des arrêtés du ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) non conforme aux normes établies des effectifs autorisés des Nouvelles Unités (N.U). 

« Vu qu’à ce jour aucun acte d’annulation n’a été posé par son Excellence, Monsieur le ministre de l’EPST afin de dissiper le malentendu autour des effectifs des Enseignants Nouvelles Unités, NU et par voie de conséquence permettre le paiement du 2ème et 3ème  palier , le Synecat et le Syeco décrètent le lundi et le mardi de chaque semaine journée École morte », ont écrit les secrétaires généraux Maugust Mulomba (SYNECAT) et Cécile Tshiyombo (SYECO).

Cependant, ils ont invité les enseignants durant les deux jours de chaque semaine à se mobiliser pour un sit-in  à 09 heures dans l’enceinte du ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) pour exiger l’annulation de ces arrêtés et commissions d’affectation source d’obstacles à l’amélioration des conditions de vie de l’enseignant congolais.

Le 11 août à la cité de l’Union Africaine, les SYECO  et SYNECAT  avaient soulevé des préoccupations relatives à la paie des enseignants. La feuille de route reprenait :

-le respect du protocole d’accord de Bibwa signé le 18 décembre;
-La paie des vrais enseignants NU;
-Le paiement du 2è et 3è paliers des enseignants payés.

Ainsi, les résultats des travaux entre le Service de contrôle et de paie des enseignants (SECOPE) et les deux syndicats exigeaient l’annulation de tous les arrêtés de Willy Bakonga.

Avant la reprise des cours, le gouvernement avait annoncé la prise en charge de 58 000 enseignants NU des écoles primaires à partir du mois d’octobre 2020 et le reste du lot sera payé dès que les moyens seront disponibles.

Pourtant, le fichier complet d’identification des enseignants  « N.U » avait repris seuls 144.944 enseignants éligibles pour 10.906 établissements.

En RDC, la rentrée scolaire est intervenue le lundi 12 octobre avec un retard dû aux perturbations du calendrier scolaire de l’édition 2019-2020 suite à la pandémie de la Covid-19.
Bien qu’ayant repris, des élèves et des parents se plaignent du fait que les cours ne sont pas dispensés. 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top