Liens commerciaux

0

 




La Voix des Sans Voix (VSV) a condamné "la répression brutale" des manifestants par la Police nationale congolaise  (PNC) lors de la marche dite "de l'unité nationale et de défense de l'intégrité territoriale" organisée par le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le développement (ECIDE) de Martin Fayulu. 

La structure  de droit de l'homme a noté la crevaison des trois pneus de la jeep appartenant à l'opposant Martin Fayulu que la police a réparé par la suite, la dispersion à coup de gaz lacrymogènes des manifestants et la destruction méchantes ainsi que l'extorsion de biens de certains parmi eux.

De ce fait, la VSV a invité le gouvernement Congolais à : 

-Diligenter une enquête indépendante sur la répression brutale de la manifestation pacifique organisée par l'ECIDE et toutes les violations des droits humains commises à l'occasion par des éléments de la PNC;

-Prendre en charge les soins médicaux de toutes les personnes blessées;

-Ordonner la restitution de tous les biens des manifestants extorqués par les éléments de la PNC dépêchés  sur terrain;

-Mettre fin à la politique de répression des manifestations publiques pacifiques en RDC pour la consolidation de la démocratie et l'avènement de l'État de droit.

La  VSV a par ailleurs rappelé aux autorités congolaises que le droit de manifester est garanti par les instruments juridiques nationaux,  régionaux et internationaux.

Elle dénonce également le non-respect par les autorités congolaises desdits instruments en matière de la jouissance de la liberté de manifester.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top