Liens commerciaux

0

 




C’est dans un code câble n° CCX-214 du 15 septembre 2020 de la Central Intelligence Agency (CIA) à l’attention du président Tshisekedi avec copie au président Donald Trump, au SG de l’ONU Antonio Guterres et l’ambassadeur Mike Hummer, que des révélations accablantes sont faites sur le crash du 10 octobre 2019 de l’Antonov AN 72 assurant le transport de Goma à Kinshasa de la logistique du président Félix Tshisekedi.

« La Direction d’analyse de la CIA a recueilli des images satellites en plein vol et de la chute de l’Antonov AN 72…En plein vol, les données montrent qu’étant dans la zone proche de Punia/Maniema un engin Missile sol-air SA-16 guidé par un autodirecteur infrarouge percute l’avion qui continue à voler quelques kilomètres en perdant du carburant et en perte de vitesse et va tomber en chute libre dans la province voisine du Sankuru en se désagrégeant. Au sol, des débris sont visibles sur les images et non des flammes », peut-on lire dans ce code câble dont copie a été interceptée par scooprdc.net.

Mais là où ce code câble devient accablant, c’est lorsqu’il rappelle que l’engin du même type Missile sol-air a été utilisé pour abattre l’avion de l’ancien président rwandais Habyarimana mais aussi pour abattre l’avion civil Congo Airlines (CAL) en plein ciel.

« A l’époque du RCD, cinq missiles de type SA-7, SA-14 et SA-16 avaient été acquis du Rwanda par les responsables du RCD sous les hospices d’Alexis Thambwe et qui en était constitué gardien », révèle la CIA et mentionnant que quatre de ces cinq missiles seraient restés au Maniema.

« Selon certaines sources proches d’ATM (NDLR : Alexis Thambwe Mwamba), sa récente mission au Maniema le 25 septembre 2019 a servi entre autres à l’inspection de l’utilisabilité de ces missiles. Il aurait eu le contact avec un certain Théoneste Twagirayezu aka Twagira qui serait un ex-colonel rwandais sous le RCD et qui pourrait avoir été le technicien pour abattre l’avion de la compagnie CAL. Il serait par moment localisé dans le village de Makunju au Maniema », lit-on dans ce code câble de l’inspecteur général de la CIA qui conclut que de son analyse stratégique, la cible était bel et bien l’avion transportant le chef de l’État, Félix Tshisekedi. 

ATM est-il indexé ? En tout cas, la CIA le dit en demi-mots. Etant donné qu’en cas de décès du président du président Tshisekedi, c’est lui qui le remplace, cette ambition de devenir un jour président de la république n’est pas exclue en lui surtout que c’est la seule fonction qui lui reste à occuper dans sa vie. Malheureusement pour lui, le maréchal Mobutu qui avait lu cette ambition démesurée en l’homme, lui aurait dit ouvertement en présence de Léon Kengo wa Dondo qu’il n’y arrivera jamais dans sa vie.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top