Liens commerciaux

0

 




C'est officiel ! Les députés nationaux viennent de donner leur accord en vue de l'interpellation du ministre d'État en charge de la décentralisation.


Une décision prise ce jeudi 15 octobre 2020 à l'issu d'un débat d'opportunité portant sur ladite interpellation initiée par le député national Muhindo Nzangi.


Il est entre autre reproché à Azarias Ruberwa l'installation du bourgmestre de la commune de Minembwe alors qu'il n'en aurait pas les compétences, des accusations que ce dernier ne cesse de récuser notamment devant la presse.


Notons par ailleurs qu'hormis le cas Ruberwa, les élus nationaux se sont également penchés sur les interpellations du premier ministre et de la ministre d'État en charge des affaires étrangères.


Si pour sylvestre Ilunga Ilunkamba la démarche a été rejetée, celle de Ntumba nzeza est en cours des débats. Ces genres des matières à cette étape de la procédure se traitent à huit clos.


A en croire une source contactée par la rédaction de 7SUR7.CD, ladite interpellation de la patronne de la diplomatie congolaise portant entre autre sur le contrat avec la société Semelex, n'a que peu de chance d'aboutir.


S'agissant du ministre d'État en charge de la décentralisation, il aura 8 jours à dater de sa notification pour présenter ses moyens des défenses qui, rappelons-le, peut aboutir à sa déchéance au sein du gouvernement.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top