0







À travers une lettre ouverte adressée aux parlementaires dont la copie est parvenue à 7SUR7.CD ce mercredi 25 novembre 2020, l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ), recommande aux députés et sénateurs de tout faire pour réduire tous les droits et avantages financiers accordés à l'ancien président Joseph Kabila et autres corps constitués.

« De ce qui précède, l'ACAJ vous recommande de tout mettre en œuvre pour réduire tous les droits et avantages financiers indûment accordés au président de la République honoraire ainsi qu'aux anciens chefs de corps constitués, dans les proportions raisonnables, à l'occasion de l'analyse du projet de loi des finances 2021 », lit-on dans cette écrite par ACAJ.

Sur ce, ACAJ explique que cette recommandation a été formulée après avoir constaté que le gouvernement ne sait plus répondre positivement à ses engagements faute des moyens financiers.

« Faute de moyens financiers suffisants, le gouvernement de la République tarde à répondre positivement à ses engagements basiques en rapport avec l'amélioration des conditions salariales des enseignants, des magistrats, des médecins, ainsi que toutes les autres catégories socio-professionnelles envers lesquelles les promesses ne sont guère tenues », poursuit l'ACAJ.

Il sied de signaler que cette association de défense des droits de l'homme avait également saisit l'ex-chef de l'État, Joseph Kabila par voie de courrier pour lui faire passer son inquiétude.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top