0

Augustin Kabuya vient d’affirmer ce samedi 28 novembre 2020 que Vital Kamerhe, jusque là directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, est en prison par la seule volonté du Front commun pour le Congo (FCC).

Selon le secrétaire général de l’UDPS, ils ont longtemps été accusés “faussement” d’avoir été derrière l’arrestation et la condamnation de leur allié; le président de l’Union pour la Nation congolaise, Vital Kamerhe. Il estime qu’il est temps que toute la vérité soit dite.


“Si le président de l’UNC, Vital Kamerhe est aujourd’hui en prison, c”est l’œuvre du FCC. Il a été neutralisé par le FCC. C’est le premier-ministre et le ministre de la justice qui avait mis le point à l’ordre du jour; et c’est lui qui avait impliqué tout le monde pour que ce procès commence. Ça, l’opinion ne l’a jamais compris, et on nous accuse faussement ”, a-t-il déclaré sur Top Congo FM.

Cette sortie de Kabuya, vient-elle confirmer la théorie du complot politique qu’a toujours décrié le parti cher à Vital Kamerhe contre lui ? On sait voir comment le FCC et l’UDPS se rejettent des responsabilités les uns contre les autres.


Alors qu’il était accusé d’être derrière cette arrestation de Vital Kamerhe pour fragiliser Tshisekedi; le FCC a toujours nié et déclaré que cela ne concernait que l’UDPS.

Pour rappel, avant de démissionner, le ministre de la Justice, Céléstin Tunda ya Kasende; avait déclaré être le seul à avoir un bilan. Il s’est félicité d’avoir contribué à l’avènement d’un état de droit, en initiant notamment le procès 100 jours à l’issue duquel le Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi; avait été condamné à 20 ans de travaux forcés.

Mediacongo.net
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top