0





La Coalition Nationale Populaire (CNP) de l'ancien vice-ministre de l'Intérieur Basile Olongo a été reçue ce jeudi 12 novembre 2020 par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au Palais de la Nation.

Les échanges entre le président Tshisekedi et la délégation de la CNP ont tourné autour de la crise politique qui sévit actuellement en République démocratique du Congo.

À en croire Basile Olongo, qui s'est confié à la presse à la fin des échanges, le bureau de l'Assemblée nationale dirigé par Jeanine Mabunda doit tomber car, dit-il, il ne travaille pas pour les intérêts du pays.

"Nous avons examiné ensemble avec le président de la République et nous avons constaté qu'il y a deux bras séculiers qui ne permettent pas à ce que le président fasse bien son travail. Il s'agit du parlement et du gouvernement. Nous avons dit clairement au président de la République que quelques individus ne peuvent pas prendre 80 millions de Congolais en otage. Le bureau de l'assemblée nationale doit tomber, les députés qui sont membres du FCC sont des Congolais et ils ont pris conscience (...) Le bureau de l'Assemblée qui ne travaille pas pour le compte du pays va tomber et le gouvernement aussi", a déclaré Basile Olongo.

En outre la Coalition Nationale Populaire soutient l'union sacrée de la Nation prônée par le successeur de Joseph Kabila à la tête du pays.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top