0

Lors de sa dernière adresse datée du 21 octobre, Felix Tshisekedi avait annoncé la création de l’Union Sacrée pour la Nation. Pour lui, cette décision est motivée par les divergences persistantes entre les signataires de l’accord qui a permis la mise en place de la coalition FCC-CACH. Il avait noté que ces divergences portent sur plusieurs questions entre autre la Commission Électorale Nationale Indépendante et l’organisation des élections dans le délai constitutionnel.

Claude Mashala, communicateur du Front Commun pour le Congo (FCC) a, en réaction aux consultations amorcées par le Chef de l’État en vue de la création de cette nouvelle plateforme de gouvernance, insisté que la constitution a tout prévu pour le fonctionnement des institutions.

» (…) Felix Tshisekedi a la chance d’ailleurs qu’en plus de la loi des lois, il y a un accord qui lui a permis de déroger ce que la constitution conseille », a declaré Claude Mashala lors d’un entretien à ACTU7.CD.

Il explique son argument par le fait que le Président de la République n’a pas la majorité au parlement » et que « ceux qui ont la majorité ont accepté de gérer avec lui et de se laisser imposer dans les domaines de collaboration, son veto ».

Claude Mashala réitère que sa famille politique le FCC n’est pas partie prenante aux consultations qui sont aujourd’hui à leur quatrième journée.

actu7.cd/

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top