0

Quelques représentants du mouvement sportif congolais ont catégoriquement réfuté toute idée de voir les sportifs congolais être représentés aux consultations présidentielles entamées depuis le lundi 2 novembre dernier au Palais de la Nation par le chef de l’État , Félix Tshisekedi.

Ils l’ont fait savoir vendredi à Kinshasa lors d’une réunion organisée exclusivement sur le sujet.

Les représentants de sportifs ont, à cette occasion, lancé un message d’unité à tous les sportifs pour répondre favorablement à l’appel du chef de l’État à travers ces consultations.

Interrogé à ce sujet, Me Alain Makengo, président de la Lisped a salué l’initiative du président de la République de consulter toutes les couches sociales de la population y compris les sportifs.

Il dit être mobilisé à travers les différentes structures pour qu’ensemble, ils puissent émettre leur avis à travers ces consultations.

Pour cela, il a lancé un appel à toutes les structures et à l’ensemble de sportifs, de se joindre pour que le premier citoyen du pays et la nation toute entière, soient au courant de leur initiative.
« Nous lançons ce message et mobilisons pour que le chef de l’État puisse également recevoir les acteurs sportifs », a dit Me Alain Makengo.



Par rapport au groupe qui s’est investi pour être reçu par le président de la République, Me Alain Makengo a dit que cela ne doit pas être vu d’un mauvais œil mais » nous voulons que cela soit représentatif. Que tous les sportifs soient réunis ».

C’est pourquoi, il a appelé tous les acteurs sportifs à une rencontre le dimanche 08 novembre pour préparer leur mémorandum à déposer au chef de l’État.

Un ancien joueur a renchéri en faisant savoir que « nous en avons marre de nous voir toujours être représentés quand il s’agit des questions nous concernant. Cette fois-ci , nous voulons nous-mêmes porter nos problèmes au chef de l’État ».

Et de poursuivre : « nous voulons que le chef de l’État écoute les sportifs qui ont un message à lui transmettre. Nous avons beaucoup de choses à lui dire si on nous donne l’occasion. Nous avons appris qu’il y a un groupe pour nous représenter à ces consultations, pourquoi il y a toujours des gens pour nous représenter alors que nous sommes-là », s’est-il interrogé.

L’ancien footballeur a rappelé qu’aujourd’hui , »nous sommes éveillés et nous voulons qu’on nous respecte, qu’on nous donne de la valeur ».

Il a réitéré l’appel lancé à tous les sportifs pour la rencontre de ce dimanche 08 novembre afin d’élaborer le mémorandum à déposer auprès du chef de l’État.

« Nous refusons tous ceux qui veulent nous représenter. Nous, mêmes, sommes-là pour rencontrer le chef de l’État », a-t-il conclu.

Le président de la République poursuit les consultations entamées depuis lundi dernier. Il a déjà reçu plusieurs forces sociales, politiques, les chefs religieux ainsi que différentes personnalités. Ces consultations ont pour but majeur de créer l’Union sacrée de la nation.

ouraganfm.cd
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top