0

 L’ancien Chef de l’État , Joseph Kabila a envoyé la lettre aux chefs d’État des pays de la SADC et au secrétaire général de l’ONU , le 22 octobre 2020, soit un jour avant le discours de Félix Tshisekedi à la nation. Tout ceci était d’abord pour leur faire part de la situation politique générale du pays et de la coalition FCC-CACH qui bat de l’aile.

Selon le Président de l’ASASHO pro Tshisekedi, Jean-Claude Katende ” Kabila a écrit à certains présidents africains que si Félix ne représente pas leur accord, le Congo va reculer de 50 ans”. croit-il savoir. Se référant aux mots empruntés par l’homme de Kingakati qui semblent être d’une double entente , Katende s’interroge sur ce qui va se passer. ” Il va faire la guerre ? Jeter une bombe sur le pays? 



Les termes sont très forts. a-t-il jugé.” Ils cachent quoi?”. Rappelons que la lettre de Joseph Kabila Kabange , autorité morale du Front Commun pour le Congo ( FCC) a été envoyée à la veille de l’adresse à la Nation de Félix Tshisekedi. Dans son message , celui-ci avait dit entamer les consultations avec les forces sociopolitiques les plus représentatives en vue de l’Union Sacrée de la Nation. Objectif, c’était l’isolement du FCC, ceci laisse penser que Joseph avait déjà anticipé la situation et avait décidé de prendre les devants.



  Pour rappel, c’est seulement la semaine dernière que Félix a envoyé une délégation auprès des parains de l’accord. Contrairement à ce que pensent certains Tshisekedistes, la missive de Joseph est loin d’être une «lettre de lamentation», mais plutôt une mise en garde à Félix Tshisekedi.

Par ATIBU Gédéon 
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top