0







Le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba a échangé, mercredi 11 novembre 2020 avec le nouvel ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en RDC, Oliver Schnakenberg sur la situation socio-politique qui sévit au pays de Félix Tshisekedi.

Au cours de cet entretien, le speaker de la Chambre haute du Parlement a expliqué au diplomate allemand les aspects constitutionnels de la situation que traverse la RDC actuellement.

Déjà que le président de la République, Félix Tshisekedi a initié les consultations des forces politiques et sociales en vue de la création d’une Union sacrée de la nation, une manière pour lui de trouver la solution à la crise qui sévit actuellement dans son pays.

Certains acteurs politiques appellent le chef de l’État à refonder l’action gouvernementale et à recomposer la majorité parlementaire.

Très mécontent, le Front commun pour le congo (FCC), plateforme politique chère au sénateur à vie Joseph Kabila qui n’a pas approuvé l’idée de la recomposition de la majorité, ne jure que sur les élections anticipées à tous les niveaux.

Malheureusement, le camp Kabila commence à se vider. Quelques ténors du FCC se sont faits consulter par le président Tshisekedi. 


il s’agit de Pius Muabilu, Justin Bitakwira, Lola Kisanga, Patrick Muyaya, Jean-Pierre Lihau et tant d’autres. Tous ont, dans un esprit républicain, insisté sur la défense des intérêts supérieurs de la nation.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top