0







Des sources proches du clergé du diocèse d’Uvira, l’évêque d’Uvira Joseph-Sébastien Muyengo, serait depuis un certain temps victime des menaces de mort.

Ces menaces de mort accompagnées des intimidations sont proférées à travers des médias, des réseaux sociaux et en public; fait savoir radio Okapi. Elles sont consécutives à la sortie médiatique de Muyengo sur le dossier de la commune de Minembwe.

Cette situation a poussé les membres du clergé du diocèse d’Uvira d’apporter ce mercredi 18 novembre, un soutien à l’évêque.

A l’issue d’une assemblée générale organisée dimanche dernier, les membres du clergé exhortent les fidèles chrétiens; et plus particulièrement ceux de la communauté Banyamulenge, à ne pas céder à la manipulation politicienne.

Dans une conférence de presse tenue le 1èr octobre, Joseph-Sébastien Muyengo avait fait savoir; que l’installation de la commune de Minembwe a suscité beaucoup d’animosités. Pour lui, le traitement spécial réservé à cette commune au détriment d’autres tendait à semer des troubles dans la région.

Il avait appelé la population du milieu au calme et à renoncer à toute voie de la violence. A rechercher plus la paix dans le pardon et la réconciliation.

Un message que le clergé d’Uvira n’a pas manqué de rappeler. « Nous ne pouvons pas ne pas saluer votre courage prophétique qui vous a porté à dire tout haut ce que la plupart disent tout bas, par peur de mourir ou tout simplement par complicité avec le mal. Nous soutenons vos efforts de pacification de notre espace diocésain et vous encourageons d’avancer au large, DUC IN ALTUM ». A déclaré Abbé Joseph Mulonda à la radio onusienne, lui qui est l’animateur principal du clergé diocésain d’Uvira.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top