0










Un autre changeur de monnaie a été tué le soir de ce lundi 23 novembre 2020 à Goma par des bandits armés non identifiés. Le fait s'est passé sur avenue Masisi au quartier Katindo, dans la commune de Goma, non loin de la concession de la RVA où se situe la base logistique de la MONUSCO. La victime revenait de son lieu de travail à proximité de l’hôpital provincial du Nord-Kivu.

« Les bandits armés sur 3 motos ont tué Monsieur Mahane Nestor, 35 ans et père de 2 jumeaux. Il est résidant sur avenue Beni au quartier Katindo. Il rentrait chez lui à la maison. Les bandits ont pris fuite après leur forfait. Les enquêtes continuent pour mettre la main sur les tueurs de ce changeur », témoigne à ACTUALITE.CD Cyprien Sebihogo Ngoga, bourgmestre de la commune de Goma.

La victime était membre de l'association des cambistes du Nord-Kivu (ACANOKI). Depuis un temps, il s'observe une crise de leadership au sein des associations regroupant les changeurs de monnaie au Nord-Kivu.


« Nous estimons que la plupart des morts enregistrées dans le rang des changeurs de monnaie sont liées à ces conflits entre leurs associations. C'est pourquoi nous avons fait une cartographie dans laquelle on définit le rayon d'action de chaque association. Mais jusqu'à présent, ils ne sont pas d'accord. Nous sommes obligés de les forcer à se conformer à cette décision parce qu’on ne peut pas tolérer de continuer de perdre les gens à cause des conflits qui opposent trois associations », a ajouté l'autorité communale.


Depuis le début de l’année 2020, il s'agit du neuvième changeur de monnaie tué dans des conditions similaires.
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top