0






"Il n'y aura plus de Coalition FCC-CACH. Comme il est clairement établi que Kabila (ancien Chef de l'Etat) et ses hommes (le FCC) veulent ramener le pays en arrière en bloquant Félix Tshisekedi (actuel Chef de l'Etat) afin qu'il ne serve pas le pays, je déclare le FCC et Kabila ennemis numéro 1 du peuple Congolais",  affirme le président intérimaire de l'UDPS.

Lors d'un meeting populaire, dimanche 15 novembre, à Kikwit (Kwilu), Jean-Marc Kabund (Photo) "demande au peuple Congolais, partout où il se trouve, de résister jusqu'à ce que nous allons mettre (l'ancien président de la République et sa plateforme politique) hors d'état de nuire".

A ceux qui pensent qu'il y aura, pour ce faire, violation de la constitution, le président intérimaire du parti du président Félix Tshisekedi affirme que pour arriver à ce résultat (de changement de majorité parlementaire dans une assemblée dominée par le FCC), '"il n'y aura plus de coup d'État dans notre pays. Personne ne prendra le pouvoir par les armes".

Jean-Marc Kabund "demande à la Police et à l'Armée de se ranger derrière le Chef de l'Etat (Félix Tshisekedi), parce qu'il défend les intérêts du peuple".

Au moment de grands enjeux où tout porte à croire que l'actuel Chef de l'Etat veut obtenir une nouvelle majorité parlementaire, le président a.i de l'UDPS " rappelle aux sénateurs et députés, qu'ils sont des représentants du peuple, pas d'une autorité morale". 

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top