0

Le député du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Jean-Pierre Lihau n’a pas respecté le mot d’ordre de sa famille politique. 







L’ancien directeur de cabinet d’Aubin Minaku alors président de l’Assemblée nationale, a répondu mardi à l’invitation de Félix Tshisekedi.

A l’issue de son entretien avec le chef de l’État, l’élu de Bumba a affirmé qu’il ne s’agit nullement du débauchage car dit-il, il s’est rendu au Palais de la Nation en tant que député du PPRD et y est sorti avec la même qualité.

« Je suis venu en tant que député PPRD. Je sors du Palais de la Nation en tant que député PPRD. Je suis député de la nation et je reste député de la nation, rien ne change. Ici, il n’y a pas une opération débauchage. Le chef de l’État est en train de recueillir les avis et les propositions des uns et des autres afin qu’en tant que garant du bon fonctionnement des institutions, qu’il puisse prendre des décisions qui soient en phase avec ce que pensent les Congolais '  », a-t-il déclaré.

Jean-Pierre Lihau dit être dans l’obligation en tant qu’élu du peuple de participer à toutes les assises où se joue le salut de la nation.

« Il ne faut jamais s’excuser d’être républicain. Je considère que là où se discutent les problèmes des Congolais, là où se joue le salut de la nation, moi en tant que député national élu du peuple, je me dois d’être là, parce que mon seul objectif, c’est le bien-être général. Mon sort personnel ne compte pas. Quand on veut sauver la nation, il faut savoir se départir de ses intérêts privés », a-t-il précisé.

La participation de Lihau aux consultations va à l’encontre de la décision du Front commun pour le Congo (FCC) de les boycotter.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top