0

 


Arrivée de Moïse Katumbi à l’aéroport international de N’djili




Les sceptiques lui accordaient moins de chance de mobiliser les kinois à son accueil à l’aéroport international de N’djili ce vendredi 6 novembre 2020, estimant que le fief appartient à Martin Fayulu. Mais c’est tout le contraire, l’homme reste ce que son nom est : Moïse, à l’instar de celui de la Bible !


En effet, c’est une véritable marée humaine que l’on a vue envahir 7 de 8 bandes du boulevard Lumumba dans son tronçon compris entre l’entrée Aéroport et l’avenue Ndjoko à Kingasani ya Suka et créer un embouteillage monstre jusqu’à contraindre le cortège à rouler à pas de tortue. Cette démonstration prouve que Kinshasa n’est pas à réduire au seul district de Tshangu.


A sa descente d’avion, le président de Ensemble pour la République a accordé une très courte interview à la presse à travers laquelle il a déclaré : «s’il n’y a pas eu de troisième faux penalty, c’est grâce aux Kinois», avant d’ajouter «Je suis venu répondre à l’appel du chef de l’Etat parce que le pays est en détresse, nous devons ensemble sauver notre pays».

A la question de savoir quelle solution il va apporter, l’homme contre le troisième faux penalty répond : «De toutes les façons, il y a un grave problème au pays, je vais d’abord écouter le Chef de l’Etat, c’est lui qui nous a invités».


Dans son agenda, il est prévu que le président de Ensemble pour la République aille s’incliner au mausolée de feu Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Il était le plus grand absent à ses obsèques, absence due aux contraintes politiques relevant de sa rivalité avec l’ancien régime de Joseph Kabila.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top