0

 La crise politique persistante au sein de la coalition FCC-CACH défraie toujours la chronique en 

République Démocratique du Congo. Les acteurs politiques ou de la société émettent des idées divergeantes pour tenter d’attribuer cette crise aux uns et aux autres.

Devant certains membres de son parti politique, mardi dernier à Lubumbashi, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a de nouveau taclé le Front Commun pour le Congo (FCC). Il estime que “l’ennemi” du peuple est cette famille politique ayant dirigé la République pendant une dizaine d’années.


Réagissant aux réunions recemment tenues par les membres du FCC, Gabriel Kyungu parlent d’un plan cherchant à déclencher une “geurre” contre la République.


” Là où ils partent pour des réunions, c’est pour préparer la guerre. Ils ont déjà décidé de nous couper les têtes avec les machettes…On leur a déjà donné des pilules pour empoisonner les gens. Faites très attention avec qui vous voulez aller prendre quelque chose à boire”, a déclaré le président national l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti politique oeuvrant en RDC.

Election-net.com
LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top