0






Constant Mutamba estime que le parti présidentiel ( UDPS ) est à l’origine de cette crise en RDC qui a pris des proportions extrêmement dangereuses depuis la prestation de serment des juges constitutionnels.

” UDPS n’a pas été sincère avec le FCC et son Autorité Morale. Il a foulé aux pieds tous les engagements contenus dans l’Accord et a excellé dans la diabolisation, la victimisation et les règlements des comptes”, a-t-il déclaré.

À la 11ème rue , Joseph Kabila est considéré comme celui qui bloque son partenaire , Félix Tshisekedi qui a lancé depuis le 2 novembre les consultations présidentielles en vue de créer l’Union Sacrée. En clair , cet appel viserait la mise à l’écart ou l’isolement du FCC de Joseph Kabila.

En considération de ce feuilleton aux allures totalitaires , le Président du NOGEC prévient que le ” CACH ne trouvera plus de partenaire aussi sincère que le FCC”, a-t-il martelé.

Cherchant la paix et la cohésion, une délégation de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) conduite par Monseigneur Marcel Utembi, avait échangé tour à tour avec Joseph Kabila, président honoraire de la RDC, Martin Fayulu l’un des leaders de Lamuka et Sylvestre Ilunga, premier ministre.

Le potentiel tête-à-tête Kabila- Tshisekedi qui a été annoncé s’est ensuite refermé. Sur-ces-entrefaites , l’issue à la crise qui secoue la coalition au pouvoir FCC-CACH est pour le moment loin de trouver son épilogue en République Démocratique du Congo( RDC).

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top