0





Le président a.i de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a, au cours d'un meeting tenu ce dimanche 15 novembre 2020 à Kikwit à l'occasion de la journée de la base, adressé un message à Joseph Kabila ainsi qu'à l'ensemble du Front Commun pour le Congo (FCC).

D'après l'ancien premier vice-président de l'Assemblée nationale, il n'y aura plus de coalition FCC-CACH en République démocratique du Congo.

"À partir de Kikwit, je lui [Joseph Kabila ndlr] envoie le message, et à l'ensemble du FCC, il n'y aura plus de coalition", a déclaré Jean-Marc Kabund sous les ovations des militants du parti présidentiel.

Pour rappel, la coalition FCC-CACH traverse une période de crise "sans précédent", selon plusieurs observateurs et analystes politiques Congolais. Cette crise est née suite aux nominations par le chef de l'État Félix Tshisekedi, de 3 nouveaux juges à la Cour Constitutionnelle.

Pour le FCC, ces nominations violent la Constitution du pays. C'est dans ce cadre que cette plateforme de gouvemement chère à Joseph Kabila qui en est l'autorité morale, a boycotté la cérémonie de prestation de serment de ces juges, organisée en octobre dernier au Palais du Peuple.

Face à cette situation de crise persistante, le président de la République a entamé une série de consultations des acteurs sociopolitiques les plus représentatifs du pays, dans le but de créer l'union sacrée de la Nation.

Lors de son adresse à la Nation le 23 octobre dernier, le chef de l'État avait promis de revenir vers le peuple pour lui communiquer ses décisions à la fin des consultatios qui, avait-il prévenu, n'excluront aucun cas de figure.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top