0

 






Dans une note transmise à notre rédaction, ce jeudi 05 novembre 2020, par son service de communication, l’Inspection Générale des Finances (IGF) a félicité le ministre de la Santé, Eteni Longondo pour sa décision de « restituer le reliquat de la paie qu’il gardait et qui faisait partie du montant lui imputé comme fait de mégestion ». 

Ce dernier aurait donc, restitué à la caisse de l’État le trop perçu de la prime décaissée des agents de la riposte contre la Covid-19 pour la période du 25 janvier au 30 avril 2020.

« Dans une correpondance adressée à son collègue de la Santé Publique, le Ministre des Finances Sele Yalaghuli note que ce dernier souhaite reverser au Compte Général du Trésor, les montants suivants : CDF 119.938.000, CDF 200.750.332 et CDF 1.123.113.600 soit au total de 1.443.801.932 (Francs congolais un milliard quatre cents quarante-trois millions huit cent et un mille neuf cent trente-deux) relatif respectivement à la prime trop perçue pour la période allant du 25 janvier au 30 avril 2020, différence sur la décontamination du Palais du peuple et double paiement effectué par la Banque Centrale du Congo suivant le PVRE Ne 5163 », lit-on dans la note transmise par l’IGF.

Accusé d’avoir détourné les fonds destinés à la gestion de la pandémie du Covid-19, le Ministre de la Santé Eteni Longondo au cours d’un point de presse fin août 2020, a déclaré qu’il n’y a jamais eu un détournement des fonds Covid-19 au ministère de la Santé.

C’était au cours d’une conférence de presse le 25 août où il a présenté des chiffres qui, selon lui, ont fait l’objet d’un contrôle des inspecteurs de l’IGF.

« Il sied de signaler qu’il n’y a jamais eu un détournement de fonds Covid-19 au ministère de la Santé. Je le dis et je le confirme tout haut », avait fait savoir le Dr Eteni.

En effet, a-t-il précisé, le Gouvernement a doté le ministère de la Sante d’un montant de 7.850.010 dollars et de 5.418.801.350 FC, ce qui ramène le budget total a 10.627.344 dollars. Les détails de l’utilisation de ces fonds se présentent de la manière suivante d’après Eteni : appui aux provinces : 4.550.000 USD dont 500.000 USD pour la province du Congo central, 300.000 pour les trois provinces du Sud Kivu, du Nord Kivu et du Haut Katanga et 150.000 pour les 21 autres provinces ».

Selon toujours Eteni Longondo, les fonds reçus par le ministère de la Santé ont fait l’objet d’un contrôle par les inspecteurs des Finances du 15 au 24 juillet 2020. Sur base de leurs enquêtes, une feuille d’observations relative à la mission de contrôle des fonds a été produite.

La Police judiciaire des parquets avait au mois de septembre dernier interpellé le Directeur de cabinet et le conseiller administratif du ministère de la Santé. Ils ont été placés sous mandat d’arrêt provisoire, (MAP) consécutivement à la gestion opaque des fonds destinés à la lutte contre la Covid-19 en RDC.

L’Inspection générale des finances a donc appelé les autres gestionnaires de s’imprégner de la bonne gouvernance car le peuple ne laissera impunis tous ceux qui entravent son développement.


LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top