0


 Alors qu’aucun de 4 leaders de l’opposition Lamuka n’a officiellement pris position et adhère sans condition à la question de consultations initiées par Félix Tshisekedi.

Le Président de l’Ensemble pour la République , Moïse Katumbi a accepté officiellement l’invitation du Président de la République pour participer aux consultations ouvertes ce lundi 2 novembre.

Sauf erreur de notre part, l’ancien Gouverneur de l’espace Katanga serait reçu ce samedi 06 novembre à la cité de l’OUA par le Chef de l’État.

L’information est confirmée par la plupart de ses proches dont Francis Kalombo et Michael Tshibangu , conseiller en charge des télécommunications.

Nouvelle Alliance opportuniste !

Divisé à Genève sur le choix de celui qui devrait être plus tard le candidat commun de l’opposition en 2018; Moïse Katumbi s’est depuis montré moins farouche à Tshisekedi qui a formé le ticket gagnant avec Vital Kamerhe, en acceptant même de faire une opposition républicaine.

Cependant, au sein de la coalition Lamuka, ces consultations qui devront aboutir à une union sacrée pour la refondation de l’action gouvernementale sont soumises à l’impératif du plan de sortie de crise proposé par le Coordonnateur de Lamuka, Martin Fayulu.

En entendant, la position d’Adophe Muzito, Jean-Pierre Bemba et Martin Fayulu , Moïse Katumbi Chapwe fait bande à part de tous les ténors de la coalition genevoise.

Les consultations annoncées par FdliF Tshisekedi font susciter des tensions dans plusieurs états majors des partis et regroupements politiques. Le portique de Tshisekedi serait bousculé par plusieurs politiciens en quête d’un potentiel positionnement.

Par ATIBU Gédéon

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top