0




Le secrétaire général ai de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya, a révélé que le Chef de l’État Félix Tshisekedi accuse 2 mois d’arriérés de salaires, alors que son prédécesseur Joseph Kabila n’a aucun retard dans ses paiements.


“L’ancien chef d’Etat n’a aucun retard dans ses paiements pendant que l’actuel chef de l’État Félix Tshisekedi accuse 2 mois d’arriérés de salaires”, a fait savoir le numéro 2 du parti au pouvoir.


Pour cause, poursuit-il: “parce qu”il y a un ministre des finances FCC qui veut à tout prix humilier le président de la République”.


Pour résoudre ce problème, Augustin Kabuya propose la révision de la disposition légale du président honoraire Joseph Kabila, et l’actuel Félix Tshisekedi.


Les révélations de Kabuya interviennent au moment où on parle du dépassement budgétaire de 1146% du fonctionnement du cabinet présidentiel de la RDC.


C’etait le député Fofo Konzi qui l’avait dénoncé le mercredi 11 novembre 2020 après une plénière consacrée au projet de reddition des comptes de l’an 2019, présenté aux élus nationaux par le ministre des finances, Sele Yalaguli.


Selon cette communication du ministre Yalaguli, les dépenses de la Présidence en 2019 prévues pour 57 milliards de dollars, ont dépassé 300 milliards par des ordonnancements.

Cela serait dû au fait que plusieurs projets non budgétisés ont été exécutés et d’autres qui l’ont été, ont été exécutés à un niveau très élevé.

LIENS COMMERCIAUX

Post a comment Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top